Mouvement du Nid

9 décembre 2014

Alès (30) : Descentes, une pièce fertile pour la prévention

Cette pièce de théâtre, primée et jouée au Festival Off d’Avignon en 2013, a été créée d’après les récits de vie de nombreuses personnes prostituées. Le 9 décembre 2014, 180 élèves du Lycée Jean-Baptiste Dumas d’Alès assistent à sa représentation, point d’orgue d’une action de prévention mûrement réfléchie et mise en œuvre par la délégation du Mouvement du Nid du Gard, dans une concertation optimale avec l’équipe pédagogique.

une action de la Délégation du Gard

Descentes, portée par un texte exigeant, aux réelles qualités littéraires, aborde avec finesse et sans simplification caricaturale les affres d’une jeune femme tombée sous la coupe d’un proxénète.
La représentation proprement dite de la pièce est le couronnement d’un projet global, mis en œuvre sur plusieurs mois.

Notre délégation du Gard a travaillé avec une équipe pédagogique convaincue de la nécessité de la prévention pour faire reculer les violences sexuelles, dont la prostitution : C’est notre rôle et notre responsabilité d’enseignants, d’éducateurs.

Les 180 élèves concernés ont rencontré nos militantEs début octobre, pour échanger avec eux sur les réalités de la prostitution. Ils et elles ont démontré une grande capacité d’écoute et de cheminement face à la question de la marchandisation des corps et la découverte de la violence comme ADN de la prostitution. Les débats ont été denses, ouverts.
Notre équipe a retrouvé des grandes lignes identifiées dans l’enquête Jeunes menée par l’association en 2012 : l’affirmation de leur autonomie tant affective que sexuelle, la confusion dans les représentations, entre prostitution « libre » et « contrainte », l’importance de la pornographie.

La collaboration avec le lycée et les trois professeurs de français est dense, fertile. Une exposition, faite par les élèves, à partir des documents du Mouvement du Nid, trône au regard de tous au CDI. Les jeunes travaillent en parallèle avec les professeurs de français sur la prostitution dans la littérature française. Ils rencontrent, après les vacances de Toussaint, l’auteur de la pièce Descentes pour échanger avec lui sur l’écriture de la pièce et le pourquoi de ce choix de thème.

Enfin, les parents ne sont pas oubliés. La démarche de prévention leur est expliquée par courrier et en discutant avec les enseignantEs.

Le 9 décembre, la représentation de la pièce sera suivie d’un temps d’échanges entre les jeunes, le Mouvement du Nid, les enseignantEs et Grégoire Aubert, l’auteur.

Descentes

Le Mouvement du Nid recommande cette œuvre écrite à partir de récits de personnes en situation de prostitution, couronnée par le premier prix du concours d’auteurs d’œuvres théâtrales de Clermont-Ferrand en 2010 et représentée au Festival Off d’Avignon en 2013.

- Synopsis

Marina est une jeune fille comme les autres. Dans les galères quotidiennes d’une existence banale. Les petits boulots, les fins de mois difficiles, les amours contrariées. Rien de plus. Rien de grave.

Sa rencontre avec un jeune homme, faussement prévenant, associée à sa candeur naturelle, vont l’entraîner dans l’univers sombre d’un réseau de prostitution. Violence mentale et physique, espace clos, horizon bouché, addictions de toutes sortes... Marina oscillera entre révolte, avilissement et résignation. A moins que ne survive l’infime espoir d’une échappatoire.

Et si toute cette histoire n’était qu’un mauvais rêve ?

Cliquez pour voir la bande-annonce

- La presse en parle

[l’auteur] "raconte la grande et petite barbarie quotidienne" (...) avec, distillées parmi ces scènes qui secouent, des petites touches d’humour, comme une respiration. (...) En quelques secondes, l’enthousiasme et l’euphorie font écho à la révolte (...)
Midi-Libre, 28 février 2013

le texte de Grégoire Aubert donne naissance à un spectacle fort (...) dans la mise en scène précise, lisible et efficace de Gaëlle Veillon, le spectacle, d’une force immédiate et d’un impact évident, se déroule sur un rythme qui ne laisse guère le temps au public (averti) de décrocher du sujet (...) les comédiens signent des performances peu communes (...) aux échos prolongés.
Midi-Libre du 9 mars 2012

Pas question de voyeurisme, plutôt de se pencher sur les rapports avec le social (...) la portée de Descentes avec sa violence et ses mots crus, conduit à la réflexion sur la misère humaine. Et non pas au jugement abrupt.
Midi-Libre du 27 février 2012

PDF - 734.2 ko
Descentes - dossier de presse

Nous vous invitons à télécharger le dossier de presse pour tout connaître de la genèse de Descentes, consulter les articles parus dans la presse au sujet de la pièce, et découvrir la démarche de Grégoire Aubert, l’auteur, et de Gaëlle Veillon, metteuse en scène.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos