Mouvement du Nid

25 novembre 2017

Besançon : collecte de produits d’hygiène pour les femmes migrantes et sans abri

Très belle initiative de notre délégation du Doubs et d’Osez le féminisme 25 et 90, le 25 novembre à Besançon sur l’esplanade des droits de l’Homme : collecter des produits d’hygiène pour les femmes migrantes et sans domicile fixe. Venez nombreuses et nombreux les soutenir !

Cette collecte de produits hygiéniques pour les femmes vivant dans la rue. est un acte solidaire, qui doit aussi mettre le projecteur sur les diverses violences que vivent ces dernières. Pour la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, nous tenons à dénoncer les violences économiques et physiques que vivent les femmes sans domicile. Elles subissent quotidiennement des vols, des insultes à caractère sexistes, des agressions sexuelles et parfois des viols. Elles établissement malgré elles, des stratégies d’évitement de certain espace public pour échapper au pire. Ces violences méritent d’être dénoncées et combattues.

Les violences économiques que subissent les femmes ( inégalité de salaire, plafond de verre, taxe rose, métier dit “féminins” à forte précarité ) où la fuite d’un pays en guerre, les poussent parfois à faire de leur domicile la rue. Ces femmes vivent dans une extrême pauvreté et ne peuvent s’offrir des produits aussi simples que des serviettes hygiéniques. Pourtant, on ne cesse pas d’être une femme quand on est sans domicile ou réfugiée. Des problèmes de santé apparaissent lorsque des femmes sont contraintes d’utiliser du papier journal, des tissus ou du papier toilette, provoquant souvent des infections. Ce manque d’hygiène atteint la santé des femmes, leur dignité et les handicape dans leur quotidien. Chaque femme doit pouvoir vivre ses règles dans les meilleures conditions possibles.

Le sang des femmes reste aujourd’hui dans toutes les sociétés un véritable tabou, or il s’agit du seul sang non issus de la violence. Les menstruations sont une inégalité à la fois biologiques et financières. Faisons de cette collecte un acte solidaire envers toutes les femmes et faisons de ce sang tabou, un lien unissant chacune d’entre nous.

Vous pouvez apporter vos dons le 25 novembre 2017 au stand d’Osez le féminisme 25 qui se tiendra sur la place de l’esplanade des droits de l’Homme en face de la mairie de Besançon.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos