Mouvement du Nid

8 mars 2011

« C’est gentil d’avoir pensé à nous ! »

C’est la plupart du temps par ces quelques mots que les personnes venues à la permanence de l’association ont accueilli le geste fait par les militants de la délégation du Mouvement du Nid du Nord-Pas-de-Calais-Picardie : leur offrir une rose rouge.

une action de la Délégation des Hauts-de-France

L’idée est venue de nos partenaires belge de l’association SAWA qui l’an dernier avait senti une grande émotion chez les personnes rencontrées en faisant ce geste symbolique.

La distribution a commencé lors de la permanence ouverte comme tous les mardis à partir de 16h30. Une quarantaine de femmes se sont vues remettre une rose. Le geste a été plus qu’apprécié. Une jeune femme roumaine nous a d’ailleurs confié : « C’est mon premier cadeau aujourd’hui », expliquant dans la discussion qu’en Roumanie, c’est une grande fête pour les femmes. Ensuite certains militants ont poursuivi la distribution sur les lieux de prostitution où nous avons l’habitude d’aller à la rencontre des personnes. Ainsi c’est une centaine de roses qui a pu symboliquement être offerte à cette occasion.

Avec un léger recul après la distribution, les militants ont eux aussi été marqués par les réactions des personnes rencontrées. En premier lieu, l’étonnement : pourquoi ? Que se passe-t-il ?... La fleur en elle-même a certainement dû leur rappeler que quelque chose d’important se passait. Ensuite, sentir, se plonger dans les sens comme pour retrouver des repères souvent perdus dans la prostitution. Enfin, les mots de remerciements n’ont pas manqué comme pour nous remercier de les avoir reconnues comme femmes et non comme prostituées. Notre étonnement : les personnes nous disait « merci d’avoir pensé à nous », aucune n’a dit « merci d’avoir pense à moi » !

Un geste simple et pourtant plein de sens

La rose est la reine des fleurs tout le monde le sait. Dans la symbolique des fleurs, la rose rouge représente le sang de la blessure, de la souffrance et de la passion amoureuse. Une manière de leur dire que nous reconnaissons la violence de la prostitution qu’elles subissent et que nous voulons leur délivrer un message d’espoir : s’en sortir, c’est possible !
Forte de ce succès, la délégation devrait sans nul doute reproduire l’an prochain cette initiative, une idée qui trouvera certainement écho au-delà de la Belgique et du Nord de la France.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos

Vous informer, nous soutenir