Mouvement du Nid

3 et 4 décembre 2007

Caen reçoit "Au bout de la nuit", quatre représentations théâtrales pour changer de regard !

Cette pièce saisissante, jouée avec brio, est un irremplaçable outil de prévention pour faire bouger les choses.

une action de la Délégation du Calvados

La délégation du Mouvement du Nid de Caen propose plusieurs représentations de la pièce de théâtre "Au bout de la nuit" :

Lundi 3 décembre 2007

- 14h00 : une séance particulièrement dédiée à la prévention et qui intéressera également tous les acteurs sociaux

- 20h30 : représentation tout public

Mardi 4 décembre 2007

- 10h00 : public scolaire, acteurs sociaux

- 14h30 : public scolaire, acteurs sociaux

Rendez-vous à la MJC de la Guerinière.
10 rue des Bouviers
La MJC propose un accès pour les personnes handicapées et un parking.
Bus : ligne 14 - Arrêt M.J.C. Guérinière
Tram : La MJC est équidistante des stations Poincaré (A&B), Liberté (A) et Aviation (B).

Au bout de la nuit

Au bout de la nuit, c’est un coup de cœur que j’ai eu pour une œuvre autobiographique, "Le soleil au bout de la nuit". C’est une rencontre avec une femme extraordinaire, à la fois fragile et forte, généreuse et battante : l’auteur Nicole Castioni...”

C’est ainsi qu’Annette Lowcay, comédienne et porteuse de l’adaptation théâtrale de l’histoire de la députée européenne, résume en quelques mots les motivations d’une entreprise artistique de qualité, menée sur le thème de la prostitution.

Entre rires et émotions, le spectateur suit l’histoire de Nicole, qui se démonte et se reconstruit comme les éléments de son décor ; transposée d’un univers de l’enfance, qu’on pouvait penser paisible, jusqu’au trottoir de la rue Saint-Denis. Nicole rêvait du grand amour, du prince charmant et d’un enfant... Mais un intrus lui vole son innocence et, à 20 ans, l’amour passionnel la conduira petit à petit vers une destruction programmée.

Après la rupture, les overdoses, le jeu avec la mort, l’ultime espoir l’amène sur le long et périlleux chemin de la réinsertion, jusqu’à nous permettre de partager les événements heureux de sa vie de femme : la naissance de ses filles, ses amours et son discours d’investiture au Parlement de Genève. Les différentes étapes du processus d’entrée dans la prostitution sont représentées dans la pièce avec une belle justesse : de la jeunesse volée aux illusions perdues en passant par la manipulation, le réseau et la drogue, tous les ingrédients de l’infernale spirale sont mis en scène.

Un grand moment d’émotion théâtrale

Toutes ces étapes douloureuses sont interprétées avec brio et mesure par une comédienne de talent endossant, avec une habilité déconcertante parfois, tantôt le rôle de Nicole et tantôt celui de ses agresseurs. Le chantage affectif, la toile subtile qui enchaîne, par l’amour et par la coke...

Annette Lowcay, seule en scène, a l’art de les rendre palpables, par son jeu, mais aussi par la vertu d’une poignée d’objets symboliques : un pardessus, une paire de chaussures, une cordelette. Rien d’impudique, rien de sordide ni d’excitant, mais une plongée sobre dans l’itinéraire exemplaire d’une femme peu commune.

Patricia Cresta


Un spectacle présenté par la Compagnie Tic Tac & Co
Auteur : Nicole Castioni
Mise en scène : Jérôme Bigo
Adaptation et interprétation : Annette Lowcay
Création musicale : Stéphane Butruille
Création lumières : Sylvain Liagre
Création costumes : Christine Pélissier
Réalisation décor : Descamps-Butruille
Peintre-décorateur : Fred Tourard
Prises de vue : Kevin D’Hondt
Graphisme : Patrice Delaby
Administration : Saliha Mammar

Coproduction : La Fondation de France, le Mouvement du Nid et la Maison Pour Tous de Croix.

Pour toute information :
www.auboutdelanuit.org

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos