Mouvement du Nid

25 octobre 2007

Compétences sociales et risques prostitutionnels : de l’éducation à la prévention

Les démarches d’éducation à la santé et à la sexualité intégrant un travail sur les compétences psychosociales permettent d’aller plus loin que la simple information qui, bien que nécessaire, n’est pas suffisante pour avoir un réel impact sur les comportements.

une action de la Com’Unik

Actes du colloque en téléchargement

Compétences sociales et risques prostitutionnels : de l’éducation à la prévention

La délégation des Hauts-de-Seine poursuit et accentue sa réflexion en termes de pratiques innovantes pour la prévention des conduites pré-prostitutionnelles. Avec ce nouveau colloque, parrainé par le Conseil Général des Hauts-de-Seine, nous avons offert à 250 acteurs sociaux une occasion de formation unique et gratuite sur les compétences psycho-sociales dont le développement constitue l’un des axes prioritaires des politiques actuelles en matière de promotion de la santé et de prévention des conduites à risques.

En effet, selon l’OMS, les problèmes de santé – physique autant que mentale – renvoient de plus en plus à des comportements liés aux difficultés à gérer le stress et les évènements de vie quotidiens.

La maîtrise de ces compétences psychosociales influence notre sentiment d’efficacité personnelle à faire face aux multiples situations de la vie quotidienne et à leurs enjeux, notre confiance et notre estime de nous-mêmes qui sont des composantes essentielles de la santé mentale.

Elles devraient être au cœur des démarches actuelles d’éducation à la santé et à la sexualité dont la prévention des conduites pré-prostitutionnelles fait partie. Elles permettent d’aller plus loin que la simple information qui, bien que nécessaire, n’est pas suffisante pour avoir un réel impact sur les comportements.

De la même façon qu’il ne suffit pas de savoir que fumer tue pour arrêter, connaître les conditions de vie des prostitué-e-s et les conséquences de la prostitution n’empêchera personne de s’y laisser entraîner ou de se prostituer en pensant que ce sera provisoire.

Cette journée avait donc pour but d’apporter aux participant-e-s des apports théoriques solides concernant l’apprentissage et le rôle des compétences psychosociales pour le développement de l’individu. Et en même temps de présenter quelques démarches et programmes disponibles dans ce but, non seulement en direction des enfants et des adolescent-e-s mais aussi en direction des familles.

Notre grand investissement dans l’organisation de cette journée a été largement récompensé à la fois par l’intérêt manifesté par les participant-e-s qui nous ont dit avoir beaucoup appris, ainsi que par les intervenant-e-s que nous avions sollicités pour leur expertise dans le domaine et qui nous ont chaleureusement félicité pour la qualité du programme :

« Vous avez réussi un tour de force avec le programme » 

« L’articulation des interventions était parfaite pour apporter la redondance nécessaire à l’ancrage de notions essentielles (à notre point de vue !). Je pense que l’équilibre entre reconnaissance de compétences individuelles et acceptation de règles, qui fait partie des compétences sociales, a été fortement souligné pour donner une direction éducative quels que soient les contextes. En particulier dans les milieux les plus en souffrance, il ne faut pas confondre compassion laxiste et aide structurante qui requière un certain niveau d’exigences ».

Sommaire
 OUVERTURE DE LA JOURNÉE

Mme Hesse Germain, Directrice Générale adjointe du Pôle solidarités, Conseil Général des Hauts-de-Seine.

Mr Jacques Hamon, Délégué départemental, Délégation du Mouvement du Nid des Hauts-de-Seine.

 COMPÉTENCES SOCIALES ET RISQUES PROSTITUTIONNELS, DE L’ÉDUCATION A LA PRÉVENTION.

Mme Florence Hodan, Chargée de projets, psychologue, Délégation du Mouvement du Nid des Hauts-de-Seine.

 « TU PEUX Y ARRIVER ». COMMENT DÉVELOPPER LE SENTIMENT D’EFFICACITE PERSONNELLE DES JEUNES.

M. Jacques Lecomte, Docteur en psychologie, Chargé de cours à l’Université de Paris-10 - Nanterre.

 MIEUX VIVRE ENSEMBLE : UNE ALTERNATIVE À LA VIOLENCE DÈS L’ECOLE MATERNELLE.

M. Jacques Fortin, Pédiatre, Professeur en sciences de l’éducation à l’Université du Droit et de la Santé de Lille.

 APPRENTISSAGE DE LA FRUSTRATION CHEZ LES ENFANTS ET LIEN SOI-AUTRUI.

M. Didier Pleux, Docteur en psychologie, Psychologue clinicien, Directeur de l’Institut français de thérapie cognitive.

 CAPEDP, UN PROGRAMME DE PROMOTION DE LA SANTÉ MENTALE EN PÉRIODE PÉRINATALE.

M. Thomas Saïas, Psychologue, Chargé de recherche, Chef de projet CAPEDP Laboratoire de recherche EPS Maison-Blanche, Paris.

 COMPÉTENCES SOCIALES ET PROBLÈMES D’APPRENTISSAGE CHEZ LES ENFANTS.

Mme Frédérique Petit, Psychologue clinicienne, spécialiste des groupes d’affirmation de soi pour enfants, Consultation médico-psychologique, CHI de Villeneuve St Georges.
UN REGARD SUR SOI : UN EXEMPLE D’ACTION EN SANTÉ MENTALE EN FAVEUR DES ADOLESCENTS DES LYCÉES PROFESSIONNELS.

Mme Stéphanie Le Gal, Chargée de projet, Sociologue CODES 92.

 PRÉVENTION DU RISQUE DE RECHUTE CHEZ LES PATIENTS ALCOOLODEPENDANTS : THÉRAPIE DE GROUPE D’AFFIRMATION DE SOI.

Mme Sophie Kyndinis, Psychologue, Service de psychiatrie universitaire, Hôpital Corentin Celton, Issy-les-Moulineaux.

À télécharger

PDF - 1.2 Mo
Actes du colloque : "Compétences sociales et risques prostitutionnels"

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos