Mouvement du Nid

Débats animés et percutants avec les jeunes

La prévention des risques prostitutionnels et la sensibilisation aux réalités de la prostitution est une activité importante de la délégation du Morbihan. En 2018, 1805 jeunes ont bénéficié d’une intervention réalisée par l’équipe : deux heures où sont abordées les questions du sexisme et du harcèlement, de la prostitution et des autres formes de violences sexuelles, de l’apprentissage de la vie collective dans le respect et l’égalité...

Les établissements qui reçoivent la délégation sont divers : des collèges (15 classes), des lycées (4 classes), des structures accueillant des jeunes en difficulté (un centre de Services d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile, l’Institut médico-éducatif IMPRO, les Apprentis d’Auteuil...).

L’équipe s’appuie sur le DVD Ça caresse, ça blesse et ça reste réalisé par les lycéen•nes pour le Conseil régional de Bretagne, qui illustre des comportements à risque et indique des personnes que l’on peut contacter en cas de difficulté.

Les jeunes, garçons et filles, sont très actifs et percutants sur ces sujets importants, et très heureux de pouvoir s’exprimer librement. Après l’intervention ils écrivent ce qu’ils retiennent d’important, les questions qu’ils auraient voulu poser (s’ils.elles n’ont pas eu le temps ou pas osé le faire devant la classe). L’équipe travaille à partir de ces retours écrits avec les professionnel•les de l’établissement. Lorsque des situations délicates apparaissent, un contact est pris avec les C.P.E. Ce partenariat est très important.

La brochure du Mouvement du Nid Entre nous on change quoi [1] est offerte à chaque élève, pour favoriser le partage d’information et le dialogue dans les familles. Les bandes dessinées Pour Toi Sandra, No Limits et Dérapages sont remis aux CDI dans les lycées.

Le message passe : Les prostituées ne sont pas des “putes”, écrit un jeune garçon, souvent elles ont eu un passé douloureux, Je ne sortirai pas du cours comme je suis venue, car tout ce qui a été dit fait réfléchir. Je retiens également la confiance en soi, le respect, l’amour ajoute une élève de 4ème. On peut essayer de comprendre les personnes qui se prostituent et les aider à sortir de la prostitution. Il faut toujours en parler et ne jamais garder ça pour soi. Pareil pour le harcèlement scolaire, résume un lycéen.

L’évocation par la délégation des conséquences psychiques, sociales et physiques de la prostitution a le poids du terrain, puisque l’équipe accompagne aussi des personnes prostituées. Elle a ainsi aidé quatre d’entre elles (dont une mineure) dans diverses démarches : faire valoir leurs droits sociaux, régulariser leur situation, accéder à un logement... Trois de ces personnes souffraient de troubles de la santé et la délégation a aussi pu les accompagner dans leurs démarches de soin.

Photo : Scott Webb, Unsplach.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos