Mouvement du Nid

mai 2010

« Dérapages » à Arras, sortie réussie !

C’est le dur labeur d’un travail de 3 ans que le Mouvement du Nid a voulu célébrer le jeudi 22 avril 2010 à Arras. Trois ans de travail avec Derib, auteur et dessinateur de Bandes dessinées, pour aboutir à la sortie d’un deuxième album de prévention pour le Mouvement du Nid.

une action de la Délégation des Hauts-de-France

Pour marquer officiellement la sortie, le Mouvement du Nid a voulu montrer son savoir-faire en matière de prévention. Accueilli de la meilleure des manières par le proviseur de la cité scolaire Gambetta à Arras, le Mouvement du Nid et sa délégation du Nord-Pas-de-Calais s’est associé à l’association « Pour la vie » pour mener toute la semaine, soit du 19 au 23 avril, une grande action de prévention au collège et au lycée.

Toute la semaine les collégiens ont pu débattre autour de l’exposition « Quitte ta violence pour te battre « de l’association « Pour la vie ». A raison de trois classes par jour, ce sont près de 500 élèves qui ont pu échanger sur les différentes formes de violences que rencontrent les adolescents : racket, maltraitance, violences sexuelles et verbales … Chacun d’entre eux s’est vu remettre la bande dessinée « No Limits ».

Pour 3 classes de lycéens, la donne a été différente. Le 22 avril 2010, ils ont pu débattre autour de la bande dessinée « Dérapages ». Pour cela, ils ont eu comme interlocuteur privilégié DERIB, l’auteur de la bande dessinée lui-même. Pendant 2 heures, chacune des classes, qui avait auparavant lu la bande dessinée, a pu poser toutes les questions qui leur venait à l’esprit. Le débat a non seulement porté sur la question de la prostitution et des clients-prostitueur, thème principal de la BD, mais aussi sur la manière dont DERIB a collaboré avec le Mouvement du Nid pour sortir cet ouvrage.

Marquant l’intérêt d’une telle approche, M. le Préfet du Pas-de-Calais accompagné de l’inspecteur d’Académie, de la déléguée départementale au droits des femmes et de plusieurs personnalités du département a rejoint la dernière classe pour terminer avec eux le débat. Dans son discours, et de manière spontanée, le Préfet a souligné son attachement à la démarche du Mouvement du Nid dans son action de prévention de la prostitution. Il s’est aussi largement attardé sur le travail réalisé avec DERIB, soulignant au passage son intérêt personnel pour l’auteur. Il a fait notamment remarqué que la bande dessinée est un moyen ludique et éducatif pour faire passer des messages parfois peu évident pour les jeunes.

Le Mouvement du Nid, par son président Bernard Lemettre, a quant à lui remercié le Préfet de l’intérêt porté à ce type d’action qui devraient pouvoir voir le jour de manière plus systématique auprès des élèves. C’est par une séance de dédicaces pour tous et autour d’un temps convivial que s’est terminée la première partie de la journée. Chaque élève a pu partir avec les deux bandes dessinées du Mouvement du Nid « Pour toi Sandra » et « Dérapages ».

Pour terminer la journée, élèves, parents d’élèves, professeurs et le grand public avaient été conviés à un débat avec le Mouvement du Nid et DERIB. Près de 50 personnes ont fait le déplacement en ce soir de semaine. L’intérêt de la présence de DERIB a été marqué par une longue séance de dédicace mais aussi par certaines questions pointues sur son approche entant qu’auteur. Aussi le débat a largement porté sur la formation des professionnels sur la question de la prostitution. Plusieurs élus présents, en particulier Mme Jacqueline Maquet, députée du Pas-de-Calais, ont souligné leur intérêt pour ce type d’actions et promis leur soutien pour le développement d’une prochaine session de formation dans le Pas-de-Calais.

Au final, une journée bien remplie qui marque pour le Mouvement du Nid le lancement officiel de sa nouvelle bande dessinée « Dérapages », un histoire qu’il espère aussi longue et réussie que pour « Pour toi Sandra » qui vit sa 15ème année d’existence et ses quelques 300 000 albums distribués.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos