Mouvement du Nid

3 et 4 avril 2004

Finistère : les travailleurs sociaux planchent sur la prostitution

Depuis 2001, date de sa création - avec le soutien de la Ddass et de la déléguée aux droits des femmes -, l’antenne Finistère du Mouvement du Nid a eu largement l’occasion de mesurer le malaise des travailleurs sociaux sur la question de la prostitution. Des professionnel-le-s démuni-es, mal informé-es, et conscient-es pourtant des risques liés à la précarité grandissante ainsi que des comportements de non respect ou de violence repérés dans collèges et lycées.

une action de la Délégation du Morbihan


La prostitution, parlons-en !

Depuis longtemps, l’antenne Finistère avait donc le projet d’organiser un temps d’information et de sensibilisation sur cette question, à la fois pour briser le tabou, provoquer réflexion et échange, et tenter de tracer des pistes d’action, autant sur le plan de l’accompagnement et de l’insertion des personnes que de la prévention, notamment au niveau de l’éducation à la sexualité.

L’initiative a finalement vu le jour les 3 et 4 avril à Ergué-Gabéric (Finistère Sud) et à Brest (Finistère Nord), couplée avec l’édition et la diffusion du livret "La prostitution, parlons-en", rédigé par notre collaboratrice Claudine Legardinier avec des travailleuses sociales du Morbihan.

Plus de cent cinquante acteurs sociaux (personnels du Conseil Général venus en nombre, professionnels de santé, justice, police, éducateurs de prévention, étudiant-e-s) se sont déplacés pour assister aux deux interventions de Claudine Legardinier qui a pu, avec l’appui de Patricia Adam, vice-présidente du Conseil général et d’Annaïck Morvan, chargée de mission départementale aux droits des femmes et à l’égalité, brosser un panorama de la problématique prostitutionnelle : contexte culturel et juridique, causes sociales, conséquences pour les personnes prostituées, responsabilité des clients prostitueurs, violences, politiques européennes…

Les interventions, étayées par des témoignages concrets recueillis auprès de personnes en situation de prostitution, ont soulevé intérêt et questionnements réels. Les participant-e-s ont également apprécié la diversité et la qualité des documents mis à leur disposition par le Mouvement du Nid.

L’antenne Finistère souhaite maintenant que ce travail contribue à créer un véritable réseau autour de la problématique de la prostitution dans un département qui a longtemps pu se croire à l’abri, au motif que la prostitution n’était pas visible…

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos