Mouvement du Nid

Printemps 2010

Île-de-France, quand le Mouvement du Nid lance un appel à rejoindre ses actions

Les délégations du Mouvement du Nid d’Île-de-France ont organisé ces derniers mois trois rencontres-découvertes de l’association à l’intention de ceux qui s’intéressent à son action ou qui souhaitent mieux la connaître, voire s’y impliquer comme bénévole. Une trentaine de personnes découvrant pour la première fois le Mouvement ont répondu à l’invitation. Une initiative particulièrement encourageante.

une action de la Délégation des Hauts-de-Seine

une action de la Délégation de Paris

une action de la Délégation de l’Essonne

une action de la Délégation du Val-de-Marne

Les participantEs étaient majoritairement des jeunes femmes, travaillant dans des secteurs variés : assistante sociale, avocat, documentaliste, graphiste, étudiante à Sciences Po, comédien,... motivéEs, ils n’ont pas hésités pas à poser beaucoup de questions.

Plusieurs sujets ont été évoqués en détails, notamment concernant la légalisation de la prostitution et des maisons closes. La responsabilité du client fut également soulevée, les personnes présentes étant favorables à sa pénalisation et à une mise en place de structures pour son accompagnement psychologique.

La question des rapports hommes-femmes et leurs liens avec la prostitution fut également amplement débattue. L’organisation nécessaire d’une grande campagne de prévention auprès des jeunes, mais aussi des travailleurs sociaux, des policiers, des magistrats, etc. a été évoquée.

Les soirées furent l’occasion de parler de l’important travail effectué par le Mouvement du Nid en Île-de-France autour de la prévention de la prostitution et des conduites sexistes auprès des jeunes, qui cherche à leur faire prendre conscience que la société dans laquelle ils grandissent perpétue les stéréotypes renforçant les inégalités entre les garçons et les filles. Et en quoi le monde de la prostitution est fait de domination et de pouvoir.

Durant les réunions, des personnes présentes souhaitaient savoir ce que propose concrètement le Mouvement du Nid à ceux qui cherchent un investissement personnel. Une longue liste d’activités leur a été présentée, de la rencontre des personnes sur les lieux de prostitution à l’aide juridique, de la prévention auprès des jeunes ou de la formation des travailleurs sociaux, de la sensibilisation du public, de l’animation des permanences d’accueil de personnes en situation de prostitution, mais aussi de la participation à la conception d’outils de sensibilisation et de communication, voire à des projets de solidarité internationale ou encore la possibilité de s’impliquer dans des actions plus ponctuelles.

L’objectif de ces rencontres-découvertes semble pour l’instant atteint. Plusieurs personnes se sont déjà impliquées auprès de la Délégation de Paris, pour l’aide juridique, l’accueil à la permanence, la prévention auprès des jeunes lycéens, la communication. Pour l’avenir un autre pari reste à gagner : attirer plus d’hommes dans ces réunions.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos