Mouvement du Nid

RAPPORT ANNUEL 2016

L’ACTION DU MOUVEMENT DU NID AU COEUR D’UNE ANNEE HISTORIQUE POUR LA SOCIETE FRANÇAISE

2016 restera une année particulière dans l’histoire de notre Mouvement. Année de l’adoption de la loi de renforcement de la lutte contre le système prostitutionnel, année révolutionnaire pour les politiques françaises en matière de prostitution.

Téléchargez

le rapport annuel ici :

PDF - 6.5 Mo

Une année historique pour la société Française, mais aussi pour le Mouvement du Nid, qui a, des années durant, été aux avant-postes de la lutte pour obtenir cette loi, et qui a contribué par l’action de ses Délégations, du Comité National et du Secrétariat National à enclencher et renforcer cette révolution, et la prise de conscience par la société de la violence du système prostitutionnel.

Dans chacune des ses missions, le Mouvement du Nid a mené des actions marquantes, à même de faire la différence à tous les échelons : auprès des personnes prostituées, le grand public, les acteurs et actrices politiques et sociaux.
Cette année historique se voit dans les pages de ce rapport annuel, à la fois par les chiffres de l’engagement bénévole et militant, toujours soutenu, à travers la diversité des actions menées, des événements, des discussions et des débats et notre très forte présence dans les médias et sur les réseaux sociaux.

De nouveaux défis en Délégation et au plan national ont du être relevés chaque jour.
Défi du bénévolat, car le bénévolat change. Si nous avons la chance d’avoir de plus en plus de jeunes qui s’intéressent à notre combat, elles et ils sont aussi souvent plus mobiles, et plus contraint.e.s dans leurs horaires. C’est aussi la conséquence d’être un mouvement de bénévoles. Mais c’est aussi la force du Mouvement du Nid : savoir être intergénérationnel, et divers, avec des militant.e.s et des bénévoles qui viennent d’horizons variés, mais qui savent se parler et s’écouter, et travailler ensemble autour des mêmes valeurs. Notre démarche associative sait trouver son sens au service de notre projet pour l’abolition du système prostitueur.

Défi humain aussi avec les situations de plus en plus difficiles dont témoignent toutes les Délégations, notamment avec les victimes de la traite des êtres humains, de jeunes femmes de plus en plus jeunes venues du Nigéria, d’Europe de l’Est, de Chine... Cette année encore, nous avons rencontré près de 5.000 jeunes femmes différentes et en avons accompagné près de 1000.

Défi majeur de la loi, bien sûr, car il nous faut contribuer à la faire appliquer. Pour notre part nous avons à la fois continué à nous former et à former les autres. Avec la mise en place des commissions départementales, nous avons démarré de nouveaux cycles de formation sur le système prostitutionnel et l’accompagnement. Ces commissions représentent un enjeu considérable pour la sortie de prostitution et pour maintenir la vigilance pour la mise en œuvre de la loi sur l’ensemble du territoire sans la dénaturer, car c’est une loi abolitionniste.

Défi du développement de la formation des professionnel.le.s, à la prévention auprès des jeunes, et à la sensibilisation du grand public. En 2016, nous avons sensibilisé plus de xxxx personnes et rencontré près de 20 000 jeunes. Sur ce terrain là aussi le Mouvement du Nid est très attendu pour son expertise et sa pédagogie.
Nous avons aussi su frapper fort avec nos campagnes de communication, Girls of Paradise, vue plus de 600.000 fois sur Internet, Les Bourreaux, et la campagne de l’Euro 2016 « le prix d’une passe n’est pas celui que tu crois ».

3 nouvelles commissions

Ce qui fait la force de notre mouvement, c’est sa capacité à démontrer une infatigable énergie face à ces défis toujours plus nombreux. C’est le sens du démarrage de trois nouvelles commissions nationales de travail ; la commission bénévolat qui vise à accompagner notre développement associatif, la commission « clients », pour relever le défi de la responsabilisation de ces-derniers et la commission pornographie/exploitation sexuelle filmée qui fait des victimes par milliers en achetant le consentement à des actes sexuels ?

Enfin, nous avons aussi accentué notre présence à l’international en participant activement à CAP International, coalition abolitionniste dont nous sommes membre fondateur, et qui trouve de plus en plus d’échos à travers le monde.

Ainsi, 2016 fut une grande année de défis et de nouveaux chantiers pour l’avenir et cela nous promet de nouveaux rapports annuels bien remplis d’actions et initiatives pour les années à venir !

Jacques Hamon,
Président national du Mouvement du Nid-France

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos