Mouvement du Nid

30 novembre 2014

La Mirabal, une course solidaire et joyeuse

Samedi 30 novembre, pour la cinquième fois consécutive, La Mirabal a eu lieu au Parc du Tremblay, et pour la troisième fois depuis 2012, la délégation du Mouvement du Nid du Val-de-Marne s’est joint aux associations participantes. Le grand prix de la course était remis par Rosen Hicher, survivante de la prostitution mais aussi ancienne marathonienne.

une action de la Délégation du Val-de-Marne

Organisée par l’association Tremplin 94 SOS Femmes, La Mirabal est une manifestation originale : elle combine des courses sportives avec un espace d’informations et de sensibilisation au sujet des violences faites aux femmes, destiné au grand public. Originalement destinée à se produire une seule fois, en 2010, à l’occasion de la Grande Cause Nationale contre les Violences faites aux Femmes, La Mirabal a bénéficié d’un tel succès qu’elle est devenue un événement annuel.

La délégation du Val-de-Marne avait son stand dans le forum associatif, aux côtés de ZéroMacho et du Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV), entre autres, et a participé toute la journée à des animations. En plus d’une distribution de documentation et d’échanges avec le public, nos militantEs ont également organisé une petite animation destinée au jeune public : des visuels sur l’égalité filles/garçons étaient à disposition et les adolescentEs pouvaient en faire des badges. Un grand succès qui combinait le côté ludique avec le message qu’il envoyait !

Trois militantes ont participé à « La marche de l’engagement », au sein de cette ambiance particulière qu’elles ont qualifié de conviviale, unique, différente des forums associatifs, car le public est différent : ce sont des enfants, des familles, qui viennent nous voir et avec qui l’on discute. Cette année, La Mirabal a également invité Rosen Hicher, en honneur à la marche de 800 km qu’elle a effectué entre Saintes et Paris, mais aussi pour ses qualités de marathonienne. C’est elle qui a remis le prix aux coureurs gagnants, tout en échangeant avec le public sur son engagement. Un public de plus en plus nombreux, d’ailleurs, selon les organisateurs : La Mirabal commence à se faire connaître, heureuse victime de son succès.

Pourquoi « La Mirabal » ?

L’initiative La Mirabal est dédiée à l’égalité et engagée contre les violences faites aux femmes. Pas étonnant, ainsi, qu’elle ait pris le nom des trois sœurs Mirabal, figures emblématiques de la lutte contre la dictature en place en République Dominicaine de 1930 à 1960. Assassinées un 25 novembre, elles sont devenues un symbole fort de la révolution. Près de 40 ans après, en 1999, l’ONU leur rend hommage en proclamant le 25 novembre « Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes ». En 2010, à l’occasion de la Grande Cause Nationale dédiée à la lutte contre les violences faites aux femmes, l’association Tremplin 94 SOS Femmes organise un événement, qu’elle choisit de nommer en honneur de Patria, Minerva et María Tereza Mirabal.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos