Mouvement du Nid

1er et 3 avril 2012

La délégation du Morbihan vous emmène "Au bout de la nuit" !

une action de la Délégation du Morbihan

C’est une histoire vraie. A 20 ans, Nicole tombe dans le double enfer de la drogue et de la prostitution. Sa rage de vivre lui permet au fil du temps de se reconstruire une vie et un avenir. Aujourd’hui, Nicole est juge et députée au Parlement de Genève.

C’est dans la pièce Au bout de la nuit, jouée par la Troupe Tic Tac and Co, que vous pourrez retrouver l’histoire de Nicole.

- Le dimanche 1er avril 2012 à 17h, Salle Agora Courbet, 83 rue Amiral Courbet, Lorient.

- Le mardi 3 avril 2012 à 20h30 à la salle des fêtes Tronjoly de Gourin

Participation libre / Renseignements au 02 97 87 86 72 ou au 06 88 45 32 48 et bretagne-56@mouvementdunid.org

Au bout de la nuit, c’est un coup de cœur que j’ai eu pour une œuvre autobiographique, Le soleil au bout de la nuit [1]. C’est une rencontre avec une femme extraordinaire, à la fois fragile et forte, généreuse et battante : l’auteur Nicole Castioni...

C’est ainsi qu’Annette Lowcay, comédienne et porteuse de l’adaptation théâtrale de l’histoire de la députée européenne, résume en quelques mots les motivations d’une entreprise artistique de qualité, menée sur le thème de la prostitution.

Entre rires et émotions, le spectateur suit l’histoire de Nicole, qui se démonte et se reconstruit comme les éléments de son décor ; transposée d’un univers de l’enfance, qu’on pouvait penser paisible, jusqu’au trottoir de la rue Saint-Denis. Les différentes étapes du processus d’entrée dans la prostitution sont représentées dans la pièce avec une belle justesse : de la jeunesse volée aux illusions perdues en passant par la manipulation, le réseau et la drogue, tous les ingrédients de l’infernale spirale sont mis en scène.

Au bout de la nuit.. est une révélation sans complaisance, intime et pudique. C’est un témoignage, une grande confidence, qui ne bascule jamais dans la leçon de morale (...) une suite d’émotions fortes vécues par une femme ordinaire qui ressemble à des milliers d’autres femmes d’exception...

Un grand moment d’émotion théâtrale

Toutes ces étapes douloureuses sont interprétées avec brio et mesure par une comédienne de talent endossant, avec une habilité déconcertante parfois, tantôt le rôle de Nicole et tantôt celui de ses agresseurs. Le chantage affectif, la toile subtile qui enchaîne, par l’amour et par la coke...

Annette Lowcay, seule en scène, a l’art de les rendre palpables, par son jeu, mais aussi par la vertu d’une poignée d’objets symboliques : un pardessus, une paire de chaussures, une cordelette. Rien d’impudique, rien de sordide ni d’excitant, mais une plongée sobre dans l’itinéraire exemplaire d’une femme peu commune.


Un spectacle présenté par la Compagnie Tic Tac & Co

Auteur : Nicole Castioni
Mise en scène : Jérôme Bigo
Adaptation et interprétation : Annette Lowcay
Création musicale : Stéphane Butruille
Création lumières : Sylvain Liagre
Création costumes : Christine Pélissier
Réalisation décor : Descamps-Butruille
Peintre-décorateur : Fred Tourard
Prises de vue : Kevin D’Hondt
Graphisme : Patrice Delaby
Administration : Saliha Mammar

[1À lire sur le site de notre revue trimestrielle, Prostitution et Société, une critique de ce livre : Nicole Castioni, Le soleil au bout de la nuit, Albin Michel, 1999.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos