Mouvement du Nid

24 novembre 2009

Le Mouvement du Nid propose à Christine Boutin une visite guidée des "maisons closes"

À l’heure où la lutte contre les violences à l’encontre des femmes, incluant la prostitution, devient Grande Cause nationale 2010, Christine Boutin prône le retour en arrière vers les "maisons closes".

Le Mouvement du Nid, accompagnant un nombre toujours croissant de personnes prostituées rescapées des bordels belges et hollandais, l’invite à en découvrir les "qualités" en matière d’enfermement des femmes, de violences de toute espèce, de banalisation de la prostitution. Est-ce un avant-goût du programme qu’elle proposera lors des régionales de mars prochain ? 

Christine Boutin est aussi la bienvenue lors des journées de prévention menées par les militant-e-s du Mouvement du Nid auprès des collégien-ne-s et lycéen-ne-s : leur proposera-t-elle une carrière dans un bordel, ou suggérera t-elle aux garçons de se méfier des "dangers sanitaires" dont les personnes prostituées les menaçeraient ?

Non vraiment, c’est d’une réelle politique de prévention et d’alternative à la prostitution que notre pays a besoin. Madame Boutin serait bien inspirée de faire des déclarations fracassantes à ce sujet.

Lire notre article Maisons closes : l’ignorance de la classe politique est effarante sur notre site, prostitutionetsociete.fr.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos