Mouvement du Nid

Berlin, Bruxelles, Copenhague, Dublin, Madrid, Paris - 25 février 2014

Les associations de terrain soutiennent l’adoption du rapport du Parlement européen sur la prostitution et l’exploitation sexuelle

Communiqué de Cap international

L’association CAP international et ses membres - dont le Mouvement du Nid - expriment leur entier soutien à l’égard de la résolution sur l’exploitation sexuelle et la prostitution, et leurs conséquences sur l’égalité des sexes soumise au vote du Parlement européen en session plénière.

Prostitution : le Parlement européen vote en faveur de la pénalisation des clients et du soutien aux victimes !

CAP international est une coalition regroupant plusieurs associations de terrain, qui apportent un soutien social, juridique et médical à des milliers de femmes et d’hommes en situation de prostitution en Europe.

C’est à partir de cette expérience du terrain que nous sommes en mesure d’affirmer que la prostitution est :

  • Une forme de violence en soi, dont les conséquence sur la santé physique et psychologique sont extrêmement graves.
  • Un obstacle fondamental à l’égalité, entre femmes et hommes, entre pays riches et pays pauvres, entre groupes majoritaires et minorités.
  • Une violation de l’intégrité de la personne, et une marchandisation du corps humain qui est incompatible avec la dignité humaine.
  • Une violation des droits humains, ainsi que l’affirme la Convention des Nations unies pour la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui (1949).

Nous attirons aussi votre attention sur « l’Appel de Bruxelles, Ensemble pour une Europe libérée de la prostitution [1] », qui a été signé par plus de 200 associations de toute l’Europe, y compris les signataires de ce communiqué. Cet appel réclame la mise en œuvre de politiques publiques qui reconnaissent les dommages causés par la prostitution, refusent de criminaliser les personnes prostituées et s’attaquent aux structures qui permettent de perpétuer cette exploitation. Le projet de résolution sur l’exploitation sexuelle et la prostitution, et leurs conséquences sur l’égalité des sexes partage ces constats et ces recommandations.

Par ailleurs, ce projet de résolution est parfaitement cohérent avec la résolution du Parlement européen du 6 février 2013 sur l’élimination de toutes les formes de violence à l’encontre des femmes et des filles, adoptée en vue de la 5ême session de la conférence des Nations Unies sur le statut de la femme.

Nous appelons chaque députéE à soutenir l’adoption de ce projet de résolution du Parlement européen.

Signataires et membres de CAP International

Ruhama (Irlande)
Reden International (Danemark)
Malos Tratos (Espagne)
Solwodi (Allemagne)
Mouvement du Nid (France)
Fondation Scelles (France)
KFUKS (Danemark)
Apne Aap (Inde)
La CLES (Canada)

Sur le site de notre revue, Prostitution et Société, vous pouvez télécharger le Rapport sur l’exploitation sexuelle et la prostitution, et leurs conséquences sur l’égalité des sexes.

Parlement européen : la Commission aux droits des femmes en faveur du "modèle nordique".

- Le texte original du communiqué :

CAP international and its members wish to express their strong endorsement of the motion for a European Parliament resolution on « sexual exploitation and prostitution, and its impact on gender equality » to be voted in plenary session by the European Parliament.

CAP international is a coalition of frontline NGOs who are collectively providing direct social, legal and medical assistance to thousands of women and men affected by prostitution in Europe.

Based on this direct grassroots experience, we can affirm that prostitution is :
- A form of violence in itself, whose harmful consequences on physical and psychological health are extremely serious.
- A fundamental obstacle to equality between women and men, richer and poorer countries, majority groups and minorites.
- A violation of human integrity, and a commodification of the human body that is incompatible with human dignity.
- A violation of human rights, as recognised by the UN Convention for the Suppression of the Traffic in Persons and the Exploitation of the Prostitution of Others.

We also draw attention to the Brussels Call « Together for a Europe free from Prostitution », which has been signed by more that 200 NGOs and Civil Society Groups from accross Europe, including many of the undersigned. This call advocates for policies which recognise the harm of prostitution and do not criminalise those in prostitution but tackle the structures that perpetuate this exploitation. The draft report « sexual exploitation and prostitution and its impact on gender equality » is wholly compatible with these recommendations.

Another strong point of recommendation for this motion for a resolution is the fact that it is consistent with the European Parliament resolution of the 6th of February 2013 on the « Elimination and prevention of all forms of violence against women and girls » adopted in view of the 57th session of the UN Conference on the Status of Women.

Sur le site de notre revue, Prostitution et Société, vous pouvez télécharger le Rapport sur l’exploitation sexuelle et la prostitution, et leurs conséquences sur l’égalité des sexes.

Parlement européen : la Commission aux droits des femmes en faveur du "modèle nordique".

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos