Mouvement du Nid

Numéro 183 / octobre - décembre 2013

Villes et prostitution

Éditorial

Avec les personnes prostituées, contre le système prostitueur

Aujourd’hui, une page nouvelle est en train de s’écrire. Du monde entier, nous voyons des femmes se lever pour dénoncer ensemble la violence et l’exploitation que constitue la prostitution. Un colloque international historique, à Paris, a ainsi réuni pour la première fois, à la même tribune, des Françaises, des Européennes, des Américaines, des Indiennes, venues dénoncer, en leur propre nom et celui de tant d’anonymes engagées à leurs côtés, ce système qui a bien failli les détruire.

Témoignage

Clémentina : Libre, mais pour faire quoi, pour aller où ?

Au bout de cinq ans, j’ai droit normalement à une carte de séjour de dix ans. J’en suis à ma septième carte d’un an. Aujourd’hui, je pourrais obtenir la carte de dix ans mais à condition d’avoir un CDI. C’est la réponse que m’a faite le Préfet à qui j’ai écrit. Mais un CDI, c’est difficile d’en avoir un ! Avec ce que j’ai vécu, est-ce que je n’ai pas droit à quelque chose de correct, à sortir de la précarité ? J’ai été reconnue victime de la traite des êtres humains. Ce statut devrait m’aider mais, en fait, je ne suis personne.

(...) Pendant ce temps-là, les macs vivent la grande vie et roulent en grosse bagnole. Quand j’ai expliqué ma situation au flic, il m’a dit : vous n’aviez qu’à demander de l’aide. Mais tout ce qu’il avait fait, c’était d’essayer de coucher avec moi ! Je voudrais porter plainte contre ces choses-là.

Actu

  • Rosen : un marathon pour l’abolition
  • 300 maires et éluEs municipaux s’engagent pour l’abolition

Rencontre

Mine Günbay, adjointe au Maire de Strasbourg : La loi ? De nouveaux leviers pour agir au plan local

Il y a à Strasbourg une volonté politique en matière de prostitution. Nous en parlons systématiquement dans tous les sujets qui touchent aux violences faites aux femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes. La prostitution est une question fondamentale, un paroxysme. Le choix abolitionniste ne concerne pas que les personnes prostituées. C’est le choix d’un modèle de société qui refuse la marchandisation du corps et des personnes.

Éclairage

Expatriés et "clients" : L’éloignement, ou la fin des scrupules

Notre correspondante a travaillé plusieurs années comme expatriée au Vietnam et au Laos. À cette occasion, elle a pu observer de près le phénomène prostitutionnel et en côtoyer quotidiennement les acteurs, en particulier de nombreux « clients ». Elle évoque ici, sans cacher sa colère, le procédé d’euphémisation de la violence qui permet aux prostitueurs de se voiler la face voire... de se décerner des palmes « humanitaires ».

Points sur les i

Relancer la croissance ? Une solution, la prostitution

On a la croissance qu’on peut. En ces temps de dette sans fond et d’économies en déroute, voilà que la prostitution et la drogue sont promues par l’Europe ultralibérale au rang de facteurs de richesse. À partir de septembre 2014, et à la demande d’Eurostat, agence de l’Union Européenne, les États-membres sont priés d’incorporer dans leurs comptes nationaux l’économie souterraine, c’est-à-dire les revenus générés par les mafias et les réseaux.

Dossier

Ville et prostitution. Alors que la France affiche une position abolitionniste, la multiplication d’arrêtés interdisant la prostitution montre au plan local toute l’incohérence des pratiques, mais aussi l’impuissance des élus.

La prostitution visible a toujours été controversée sur le territoire des communes ; aujourd’hui, plus que jamais, les personnes prostituées sont indésirables dans les villes du fait de la rénovation des quartiers, du développement de centres commerciaux et d’affaires, des événements culturels, etc.

Année après année, le réflexe du coup de balai – qui fait peser sur elles seules la répression – prévaut le plus souvent sur les politiques de fond. Certaines villes tentent toutefois de faire évoluer la réflexion et les pratiques. Voici un tour de France en forme de bilan, et les perspectives que nous voulons ouvrir.

Initiatives

Les actions du Mouvement du Nid - France et de ses délégations

Cultures

- Florence Montreynaud, Chaque matin je me lève pour changer le monde

- Lilian Mathieu, La fin du tapin. Sociologie de la croisade pour l’abolition de la prostitution

- Frédéric Regard, Féminisme et prostitution dans l’Angleterre du XIXème siècle : la croisade de Joséphine Butler

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos