Mouvement du Nid

4 février 2015

PPL Prostitution. Le Mouvement du Nid - France salue la cohérence des députéEs

Mercredi 3 février 2016, les députéEs ont voté en faveur de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel et l’accompagnement des personnes prostituées. Notre association de soutien aux personnes prostituées se réjouit de cette nouvelle étape franchie vers l’adoption définitive du texte.

Plus encore, nous saluons la clairvoyance des députéEs qui ont veillé à rétablir la proposition de loi dans ses quatre piliers : soutien et accompagnement des personnes prostituées, renforcement de la lutte contre le proxénétisme, sanction des "clients" et sensibilisation à l’égard de l’opinion publique et des jeunes en particulier.

L’Assemblée nationale, en toute cohérence, a rendu son intégrité au texte en rétablissant ses dimensions progressistes : dépénalisation des personnes prostituées avec l’abrogation du délit de racolage, pénalisation des "clients" pour tarir la demande qui est un moteur du système, a réagi Jacques Hamon, président du Mouvement du Nid - France. Ce vote historique ouvre la porte à une politique inédite, de taille à affronter les enjeux posés par la prostitution : égalité femmes-hommes, lutte contre les violences sexistes et sexuelles… Cette loi est aussi la condition sine qua non d’une action efficace contre le trafic des êtres humains.

Pour Grégoire Théry, secrétaire général du Mouvement du Nid - France, la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel et l’accompagnement des personnes prostituées remet les politiques publiques la tête à l’endroit en dépénalisant les personnes prostituées et en ouvrant de nouvelles pistes pour la sortie de la prostitution.

Lire : Pourquoi le MDN - France soutient la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel et l’accompagnement des personnes prostituées

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos