Mouvement du Nid

Présenter la loi du 13 avril et ses dispositifs encore méconnus

Deux membres de la délégation du Haut-Rhin ont réalisé le 22 mars 2018 une action de formation organisée à l’initiative d’une assistante sociale travaillant pour l’association Solidarité Femmes, dans les locaux de la Maison du peuple de Belfort.

une action de la Délégation du Haut-Rhin

Présentée comme une "Sensibilisation autour du phénomène de prostitution à l’intention des professionnel•les du travail social du territoire de Belfort", la formation a rassemblé 20 personnes travaillant dans le milieu social et désireuses de mieux appréhender la question de la prostitution.

Il s’agissait d’assistantes sociales, d’éducatrices spécialisées, de moniteurs éducateurs, mais également des professionnels du monde médical (puéricultrices, infirmières, psychologues). Les personnes présentes représentaient à la fois les grandes institutions telles que le Conseil départemental et les CCAS, mais aussi le milieu associatif. Les échanges ont donc été riches grâce à la diversité des participants et chacun•e a pu parler de son expérience particulière et de ses questionnements.

Comme toujours, chaque professionnel•le est arrivé avec ses projections et sa vision souvent partielle du problème. Les intervenantes du Mouvement du Nid ont donc pris le temps de déconstruire pour certains ou d’affiner l’analyse pour d’autres, en expliquant le système prostitutionnel, mais également ce qui mène à la prostitution.

Les participant•es ont découvert pour la plupart la loi d’avril 2016, ce qui conforte la délégation dans son souci de former et informer afin que les mentalités évoluent.

Dans la deuxième partie de la journée, la thématique s’est précisée sur les différentes formes de conduites pré-prostitutionnelles, observées particulièrement chez les jeunes.

Cette journée de partenariat avec Solidarité Femmes a permis de semer de nouvelles graines, de faire évoluer le regard et la compréhension de chacun. La journée a été riche en échanges et la délégation escompte qu’elle permettra un regard bienveillant et un meilleur accompagnement social des personnes en situation de prostitution à l’avenir.

Photo : Calum Macaulay / Unsplash.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos