Mouvement du Nid

12 mars 2013

Projection du documentaire "L’imposture" à Saint-Nazaire avec Femmes Solidaires

Dans le cadre de la célébration du 8 mars 2013, la délégation du Mouvement du Nid de Loire-Atlantique vous espèrent nombreuses et nombreux pour assister à la projection du film documentaire exceptionnel d’Ève Lamont, "L’imposture [1]".

Le 12 mars 2013 à 20h30
À l’Agora
2 bis avenue Albert De Mun à Saint-Nazaire.

- La projection de ce documentaire sera suivie d’un débat animé par

  • Femmes Solidaires, association féministe reconnue mouvement d’Education Populaire et bénéficiant d’un statut consultatif spécial auprès des Nations Unies. L’association défend les valeurs fondamentales de laïcité, de mixité, d’égalité pour les droits des femmes, de paix et de liberté.

et

  • Le Mouvement du Nid, association reconnue d’utilité publique, travaille à faire émerger un vrai débat sur la prostitution, au-delà du sensationnel ou du racoleur, afin de permettre une réflexion en profondeur et une prise de conscience de ce qu’est réellement la prostitution.

-  L’imposture d’Ève Lamont

Un film suivi d’un débat sur la prostitution avec Femmes Solidaires de Saint Nazaire
en partenariat avec la délégation du Mouvement du Nid de Loire-Atlantique !

La tendance actuelle à faire de la prostitution un métier « comme un autre » est démentie par des femmes prostituées. Avec lucidité et courage, elles dévoilent la face cachée de ce prétendu « travail du sexe » qui ne relève pas d’un choix éclairé procurant richesse, plaisir et liberté.

Elles ont 22, 34 ou 48 ans, elles habitent Montréal, Québec ou Ottawa... Ces femmes qui ont récemment quitté la prostitution ou qui tentent d’en sortir, mènent un âpre combat pour se réinsérer socialement et retrouver quiétude et sécurité. Filmé avec une caméra de proximité, ce documentaire nous plonge au cœur de leur réalité.

Dans ce long processus parsemé d’embûches, chacune cherche à reprendre le contrôle de sa vie, à retrouver l’estime de soi et à s’offrir une place au soleil. Face au manque de moyens existants, une chercheure anthropologue met en place une ressource autonome pour soutenir ces femmes dans leur démarche.

À télécharger, le dossier de presse de L’Imposture

- L’idée d’une Journée Internationale des Femmes...

À Copenhague (Danemark) en août 1910 a lieu la 2ème conférence internationale des femmes socialistes qui réunit des centaines de femmes venues de 17 pays. La première a eu lieu en 1907 à l’initiative de la journaliste allemande Clara Zetkin qui propose, pour la première fois, que les femmes de tous les pays organisent tous les ans une journée des femmes qui servira en premier lieu la lutte pour le droit de vote des femmes. Cette proposition est aussitôt adoptée.

Elle s’inspire des manifestations d’ouvrières du début du siècle et s’inscrit dans une perspective révolutionnaire. L’objectif immédiat est l’obtention du droit de vote des femmes.

En 2013 nous célébrons la 103 ème journée internationale des droits des femmes. Le combat des femmes et des féministes pour l’égalité est une lutte primordiale.

Les résistances opposées à ce combat sont à la mesure de la révolution qu’il porte : celle de la libération d’un modèle social productiviste et patriarcal issu des XVIII et XIXe siècles qui imprègne encore tant nos consciences, nos habitudes et nos politiques publiques.

- Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes a pris position sur le statut pénal de la prostitution

Selon elle, la prostitution doit « disparaître », la ministre appelle le gouvernement à se donner les moyens de l’abolir. Réaffirmant la position abolitionniste du Parti socialiste, elle sait
que ce sera un chantier de long terme, et assure que le ministre de l’intérieur Manuel Valls et elle-même ne resteront pas inactifs sur cette question.

Plusieurs associations féministes ont soutenu la ministre. Femmes solidaires rappelle dans son communiqué que la prostitution est une violence faites aux femmes. L’association s’est toujours positionnée pour l’abolition du système prostitueur dont les femmes sont les premières victimes.

[1Lire sur le site de notre revue trimestrielle, Prostitution et Société, notre critique consacrée à L’imposture d’Ève Lamont.

À télécharger :

PDF - 96.8 ko
12/03/13 L’imposture (Saint-Nazaire)
Invitation et programme de la projection du 12 mars 2013 de "L’imposture"

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos