Mouvement du Nid

6 juin 2014

Sénat : Le Mouvement du Nid salue un nouveau soutien à la proposition de loi de lutte contre le système prostitutionnel 

La Délégation sénatoriale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes a rendu le 5 juin un avis favorable à la proposition de loi (PPL) abolitionniste. Le Mouvement du Nid souhaite que ce soutien éclairé et transpartisan contribue à une inscription rapide de la PPL à l’ordre du jour du Sénat…

La délégation aux droits des femmes du Sénat, qui rassemble des parlementaires de diverses formations politiques ayant en commun le souci de la construction de l’égalité femmes-hommes, a donc manifesté de manière éclatante son appui aux mesures progressistes portées par la proposition de loi, telles que la pénalisation de l’achat d’actes sexuels et le financement des parcours de sortie de prostitution.

Présenté par Mme Brigitte Gonthier-Maurin (CRC), le rapport complet de la délégation, avec ses 11 recommandations, est attendu dans les jours qui viennent. Le communiqué publié le 5 juin 2014 par la délégation affirme d’ores et déjà une position radicalement progressiste : pour elle, qui reconnaît que la prostitution est avant tout une violence qui s’exerce contre les femmes, ce débat pose, en réalité, la question de l’égalité entre hommes et femmes.

Jacques Hamon, président du Mouvement du Nid, tient à saluer le vœu de la délégation concernant l’attribution de moyens suffisants et pérennes au financement du parcours de sortie de prostitution. À la tête d’une association qui consacre depuis des décennies une énergie considérable à la prévention et à la sensibilisation du public, et notamment du public jeune, il se félicite aussi de voir la logique de prévention assumée par les sénateurs/trices, soucieux de renforcer la sensibilisation à l’égalité entre hommes et femmes dès le plus jeune âge.

Pour le Mouvement du Nid, il ne faut plus attendre ! Le Sénat doit examiner au plus tôt la proposition de loi de lutte contre le système prostitutionnel dont dépendent tant d’enjeux majeurs : soutien aux victimes de la prostitution, prévention et protection des jeunes, promotion de l’égalité femmes-hommes… En 2014, votons abolition !

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos