Mouvement du Nid

8 mars 2008

Strasbourg célèbre la Journée internationale des droits des femmes

Le 8 Mars 2008, la délégation vous invite à une Journée portes ouvertes dans ses locaux.
Bienvenue aux femmes et aux hommes !

une action de la Délégation du Bas-Rhin

Tout au long de la journée :

- Exposition « Mouvement du Nid – Regards Croisés – 35 ans de partage »

Fin 2007, à l’occasion de son 35ème anniversaire de présence et d’action à Strasbourg, la délégation du Mouvement du Nid présentait « Regard croisés », un livret rassemblant des portraits réalisés par le photographe Alain Kauffmann, et des témoignages de personnes bénévoles à l’association, de l’origine à nos jours.
En écho leur répondent des regards de personnes accueillies, issues du monde de la prostitution ou stagiaires de l’ENA.

Pour ce 8 mars, « Regard croisés » devient une exposition qui permettra de découvrir les motivations de ceux et celles qui viennent à l’association, et d’échanger sur l’engagement bénévole vécu au masculin et au féminin.

- Temps d’échanges et de convivialité : Conférences : 10h et 15h 

« L’engagement bénévole au féminin et au masculin »

Des bénévoles de l’association témoignent de leur engagement et échangent avec le public.

Choisir un bénévolat dans le monde de la prostitution n’est pas banal. Très souvent cela s’inscrit dans une histoire personnelle et cela vient interpeller et enrichir toute notre identité d’homme et de femme.

C’est à partir de ce questionnement qui touche à leur personne que des bénévoles participeront à ces deux conférences. Elles permettront d’apporter au public un éclairage particulier sur l’action des bénévoles au sein de l’association qui agissent en complémentarité avec l’équipe de salariés.

Témoigner de gratuité, d’engagement humain dans un monde qui fait du corps une marchandise exploitée à l’échelle internationale est une exigence et une urgence, pour garantir à tout être humain une relation de respect, de confiance et d’épanouissement de sa dignité.

En ce 8 mars, ouvrir les portes de l’association à l’ensemble des citoyens c’est oser le débat, engager une réflexion commune sur la prostitution qui, quelle que soit sa forme (dans la rue, en studio, par internet , par petites annonces …) ou son appellation, « libre » ou « forcée », constitue aujourd’hui encore, une atteinte à la dignité de chaque femme, chaque homme dans le monde.

Cette journée s’inscrit dans l’ensemble du projet du fondateur de l’association, le Père André Marie-Talvas qui déclarait :

Ce qui paraît urgent, c’est le changement de mentalités, d’envisager la sexualité sans agressivité, de se regarder homme et femme sans angoisse. La prostitution implique le mépris de la femme et de l’homme. Plus on travaillera à appliquer les textes, à l’humanisation du cœur et des consciences, plus nous progresserons vers la suppression de la prostitution et de toutes formes d’exploitation et d’aliénation de la personne humaine. Il n’y a pas de condition masculine à opposer à une condition féminine. Mais une condition humaine à vivre ensemble au masculin et au féminin

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos