Allez Yallah!

114

Jean-Pierre Thorn, auteur de plusieurs documentaires originaux, suit pas à pas la « Caravane des Droits des Femmes » à travers ses visites au Maghreb et en France.

Allez, yallah ! s’exclament les caravanières en prenant la route, c’est-à-dire, allez, on y va ! ; et, au gré des images de Jean-Pierre Thorn, ça dit aussi : Gardons courage !, on continue !.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Le cinéaste, auteur de plusieurs documentaires originaux, suit pas à pas la « Caravane des Droits des Femmes » à travers ses visites au Maghreb et en France.

La Caravane est une initiative de deux associations, l’une marocaine – la Ligue Démocratique des Droits des Femmes (LDDF) – et l’autre française, Femmes Contre les Intégrismes (FCI).

En 2004, ces militantes du Maroc, d’Algérie, de Tunisie et de France, dressent leurs tentes dans une dizaine de villes françaises, des étapes qui s’ajoutent à leur itinéraire dans les pays du Maghreb.

Jean-Pierre Thorn restitue au plus proche le travail de prévention – d’émancipation – accompli par les caravanières. Filmé au moyen d’une caméra numérique, Allez, yallah !, par ses couleurs éclatantes et ses prises de vues vrillées aux personnages, met en valeur la vivacité des débats, la fraternité des rencontres et la joie volontaire des femmes : elles dansent, chantent, taquinent les petits garçons paresseux devant leurs soeurs industrieuses, étreignent les grands-mères et les fillettes, à qui elles font promettre de ne jamais renoncer à leur scolarité.

Moins convaincante, l’illustration des effets de l’islamisme, cette tendance politique qui s’appuie sur la méconnaissance de l’Islam.

On retiendra la voix de la caravanière perchée dans un minaret pour annoncer leur arrivée en ville, une voix amplifiée par le micro que lui tend le muezzin.