Qui est Andrew Tate ?

1640

 Début 2023, les réseaux sociaux se sont enflammés lorsqu’Andrew Tate, un influenceur très suivi (surtout par de jeunes hommes) sur Internet a été arrêté pour traite des êtres humains, peu de temps après un échange sur les réseaux sociaux avec Greta Thunberg, la jeune militante pour le climat. Mais qui est Andrew Tate ?

Esther, survivante de la prostitution, suit l’actualité britannique et nous explique le parcours de ce trafiquant misogyne : 

Déjà largement dénoncé par les féministes comme misogyne et violent Tate s’est pris les pieds dans son propre filet En faisant des commentaires ultra-misogynes à Greta Thunberg sur Twitter, il s’est donné une visibilité qui a permis son arrestation par la police roumaine.

Annonce

 En avril 2022, la police roumaine avait une première fois perquisitionné la maison des frères Tate et leur studio d’enregistrement. Ils y avaient trouvé quatre femmes, deux d’entre elles affirmaient avoir été séquestrées. L’agence contre le crime organisé roumaine lançait alors une enquête pour viols et traite d’êtres humains, permettant d’identifier 6 victimes potentielles. En décembre 2022, nouvelle arrestation des deux frères, avec deux femmes. Ils sont désormais détenus pour traite d’être humains et crime organisé.

La méthode Loverboy, utilisée ouvertement par Tate pour “recruter” des femmes et sa violence ne sont pas nouveaux. Les proxénètes qui ont pillé des villages entiers en Roumanie pour remplir les bordels de l’Europe occidentale l’utilisent eux mêmes largement, sans que cela ait produit autant de réactions médiatiques.

Andrew Tate est un ancien kickboxer professionnel américano-britannique, connu comme invité du show “Big Brother” à la télévision anglaise en 2016.

Une vidéo qui le montrait en train de frapper une femme avec sa ceinture a fait le buzz et été retirée du show six jours plus tard. Des commentaires racistes et homophobes qu’il avait posté sur les réseaux sociaux ont été pointés du doigt. On apprenait peu de temps après qu’il avait été arrêté pour suspiction de viol en 2015, mais l’affaire a entraîné en 2019 un non lieu.

Andrew Tate s’installe en Roumanie

En 2017, Tate déménageait en Roumanie, affirmant qu’ainsi il serait moins susceptible de devoir répondre d’acucsations de viol ou agression sexuelle, et qu’il aimait “vivre dans des pays où la corruption est accessible à tout le monde”…

Il mit alors en place un site internet proposant des sessions de formation sur les moyens de devenir riche et sur les “relations hommes femmes”. En réalité, c’est le début de la création, avec son frère, d’une activité de webcaming. Il a utilisé près de 75 femmes dans ce business : il affirmait qu’elles étaient ou avaient été ses petites amies. Elles devaient tromper les clients pour les convaincre d’envoyer de l’argent. Ce qui lui aurait permis de gagner des millions de dollars. Il devait ensuite admettre que c’était de la fraude.

Il a également fondé une plateforme en ligne -Hustler’s University : les membres payaient une adhésion mensuelle pour recevoir des cours pré-enregistrés sur la façon de gagner de l’argent de façon non conventionnelle, dont du commerce en ligne en cryptomonnaie. Le principe de la plateforme était de faire que les membres recrutés pouvaient ensuite s’enrichir en recrutant eux mêmes d’autres membres.

Sur Twitter, le compte de Tate a été suspendu à de multiples reprises. Il a également largement utilisé Tik Tok pour “marketer” sa misogynie violente. Les adhérents de “l’université” étaient encouragés à poster ses vidéos sur les médias sociaux et à choisir les plus “trash” et polémiques, pour créer de l’engagement.

 

Un trafiquant parmi d’autres

 Une société de services financiers qui avait jusque-là traité les adhésions sur le site de Tate, finit par se retirer en août 2022. Mais si le programme a été contraint de fermer, il avait déjà gagné à l’époque 100 000 adhérents

Sa chute tient en grande partie au fait qu’arrivé en Roumanie, il s’est installé de façon très ostentatoire et condescendante, et a fait concurrence aux réseaux locaux. Les commentaires surpris qu’un homme de son “style de vie” ait opéré de cette façon semblent ne rien connaître de ces méthodes qui sont pourtant aux fondements des sites “d’agences d’escort”, qui visent à promouvoir le commerce du sexe sous une forme glamour pour gérer leurs activités.  

Tous mettent en danger les vies de millions de femmes. Et aussi les hommes à qui  ils extorquent de l’argent tout en leur inculquant des valeurs criminelles et néfastes.

Esther