Relancer la croissance? Une solution, la prostitution

29

On a la croissance qu’on peut. En ces temps de dette sans fond et d’économies en déroute, voilà que la prostitution et la drogue sont promues par l’Europe ultralibérale au rang de facteurs de richesse. À partir de septembre 2014, et à la demande d’Eurostat, agence de l’Union Européenne, les États-membres sont priés d’incorporer dans leurs comptes nationaux l’économie souterraine, c’est-à-dire les revenus générés par les mafias et les réseaux.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner