Le viol-location, liberté sexuelle et prostitution

1649

Voilà un livre qui tombe à point nommé. Passant au tamis tous les arguments qu’abolitionnistes et «pro-travail du sexe» se jettent à la figure, Joël Martine entreprend de les soumettre un à un à la critique en les délivrant de leur dimension passionnelle et de réfléchir concrètement à des pistes réalistes pour l’avenir.

Annonce