Tous clients! toutes clientes ?

125

Il aura fallu attendre les années 2000 pour que soit posée la question qui fâche : est-il légitime que des hommes s’estiment en droit, contre un billet, d’accéder au corps de personnes — en majorité des femmes — qui ne les désirent pas ? Qu’ils se permettent, par la même occasion, d’exercer leur mépris, quand ce ne sont pas des violences déclarées ?

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner
Article précédentPetites filles d’aujourd’hui
Article suivantFiona, 2/2 : «In the « underground » everybody keeps silent»
Claudine Legardinier
Journaliste indépendante, ancienne membre de l’Observatoire de la Parité entre les femmes et les hommes, elle recueille depuis des années des témoignages de personnes prostituées. Elle a publié plusieurs livres, notamment Prostitution, une guerre contre les femmes (Syllepse, 2015) et en collaboration avec le sociologue Saïd Bouamama, Les clients de la prostitution, l’enquête (Presses de la Renaissance, 2006). Autrice de nombreux articles, elle a collaboré au Dictionnaire Critique du Féminisme et au Livre noir de la condition des femmes.