Formation contre les violences sexistes et sexuelles : repérer, prévenir et accompagner les victimes (Antony)

186

Cette formation offerte par notre délégation des Hauts-de-Seine aux professionnelLEs de l’action sociale et l’éducation étudie les évolutions du « travail socio-éducatif dans le cadre de la nouvelle loi de lutte contre le système prostitutionnel ».

Merci à tous les participant.e.s et à nos intervenant.e.s pour cette journée de formation qui a suscité beaucoup d’intérêt!
Synthèse | Contre les violences sexistes et sexuelles, le travail socio-éducatif dans le cadre de la nouvelle loi

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Infos pratiques

Salle du Mont-Blanc

2 rue du Mont-Blanc à Antony (92)

Participation gratuite, sur inscription (places limitées) au 01 43 66 54 76
ou iledefrance-92 arobase mouvementdunid.org. Un email de confirmation vous sera envoyé.

Programme

  • 9h00 / Accueil et café
  • 9h30 / Ouverture de la journée par Mathilde Frassi, Déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale des Hauts-de-Seine.
  • 9h45-11h30 / Les discours des jeunes des Pyrénées-Orientales sur le phénomène prostitutionnel de la Jonquera : quelles représentations des rapports sociaux de sexe ?

Par Aude Arlé et Sophie Arvaguez, sociologues à l’Université de Perpignan.

Co-auteures de l’étude « De la construction de l’identité de genre, le
phénomène prostitutionnel à la Jonquera éprouvé par de jeunes frontaliers[À lire sur le site de notre revue : [Bordels de la Jonquera, parcs d’attraction machistes : une étude percutante met du sel sur les plaies.« .

  • 11h30/ Pause
  • 11h45- 13h / Résultats de l’enquête PROSCOST : Estimation du coùt économique et social de la prostitution en France.
    Par Justine Rocherieux, Coordinatrice Ile-de-France du Mouvement du Nid.
  • 13h- 14h / Déjeuner libre
  • 14h-15h30 / La prostitution et son impact sur la santé physique et psychologique des personnes

Par Marion Fareng, psychologue, anciennement en charge des consultations de victimologie à la délégation de Paris du Mouvement du Nid.

  • 15h30 / Prévention-sensibilisation, des supports pour le travail socio- éducatif
    Présentation par Benoît Kermorgant, chargé de prévention du Mouvement du Nid 92, de supports vidéo pour la prévention des risques prostitutionnels, et retour sur l’expérience de la première année d’exploitation du nouveau spectacle de théâtre-forum « Filles, Garçons, demain nous appartient !« 

Intention

La délégation des Hauts-de-Seine du Mouvement du Nid organise cette journée de formation afin de permettre aux acteurs socio-éducatifs de faire le point sur les enjeux pour le travail social de la nouvelle loi votée le 6 avril 2016 sur le renforcement de la lutte contre le système prostitutionnel.

La nouvelle loi consacre l’engagement abolitionniste de la France, avec des mesures importantes pour venir à bout de la violence prostitutionnelle : abrogation du délit de racolage pour les personnes prostituées et reconnaissance en tant que victimes, responsabilisation des clients, formation des acteurs sociaux et prévention auprès des jeunes. Autant de nouvelles responsabilités qui seront désormais mises en œuvre avec l’appui indispensable de tous les acteurs sociaux.

La matinée aura pour objectif d’analyser l’impact sur la société du système prostitutionnel à partir de deux études. L’une sur les conséquences du phénomène prostitutionnel de la Jonquera en Espagne sur les jeunes frontaliers, l’autre sur le coùt économique social et humain du système prostitutionnel en France.

L’après-midi, l’analyse de cas concrets permettra d’y voir plus clair sur les nécessités de repérage et de prise en charge des traumatismes liés aux violences, notamment sexuelles, subies par les personnes en situation ou en danger de prostitution. Les outils de prévention du Mouvement du Nid seront également présentés en conclusion de la journée.