4 mars : contre l’exploitation sexuelle

798

Le 4 mars, à l’occasion de cette journée internationale, rappelons que l’exploitation sexuelle, est une atteinte aux droits humains fondamentaux. La prostitution est reconnue par deux grandes conventions internationales comme une violence et en particulier une violence faite aux femmes.

Ainsi, la CEDAW, convention internationale pour l’élimination de toutes les discriminations à l’égard des femmes de 1979 dit, dans son article 6 :

Les Etats parties prennent toutes les mesures appropriées, y compris des dispositions législatives, pour supprimer, sous toutes leurs formes, le trafic des femmes et l’exploitation de la prostitution des femmes. 

A l’occasion de cette journée, le Mouvement du Nid France, association de soutien aux personnes prostituées, s’engage pour défendre les plus vulnérables. A travers le monde, ce sont des millions de femmes, d’enfants, d’hommes, qui sont livrés par les réseaux de traite et de proxénétisme, à la demande sexuelle d’hommes qui font perpétuer un archaïque droit d’accès sexuel au corps des femmes.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Le 4 mars, l’occasion pour l’association de faire connaître son action.

Les quelques 400 bénévoles et 28 salarié·es accompagnent et soutiennent de façon totalement inconditionnelle, chaque année, plus de 1200 personnes en situation de prostitution, dont une immense majorité de femmes.

Elle le fait, quelle que soit évidemment leur identité/origine, et quelle que soit leur demande. Cet accompagnement peut aller du simple coup de fil à une adminisration pour dénouer une situation, à la sortie de prostitution. Les principes de notre action sont le non jugement, l’accompagnement aux côtés de la personne, là où elle en est.

Par ailleurs, les équipes bénévoles rencontrent plusieurs milliers de personnes prostituées sur les lieux de prostitution, y compris en prenant des contacts par Internet. L’objectif de cette « rencontre », c’est de rompre l’isolement prostitutionnel dans laquelle tant de femmes et d’hommes sont enfermés·es.

Afin de sensibiliser le grand public aux réalités de la prostitution et l’exploitation sexuelle, l’assocation publie aujourd’hui sur ses réseaux sociaux une campagne de visuels instagram: https://www.instagram.com/mouvementdunid/

4 mars