L'accompagnement

Soutenir les personnes prostituées et développer des alternatives

Au Mouvement du Nid, nous accueillons les personnes en situation de prostitution, quelle que soit leur situation. Nous leur proposons un soutien au quotidien dans tous les domaines, et, si elles le souhaitent, de l’aide pour chercher des alternatives. Notre accompagnement social, psychologique et médical est inconditionnel et s’adapte aux demandes et aux souhaits de la personne. En 2019, nous avons accompagné plus de 1200 personnes dans diverses démarches. Et depuis 2017, le Mouvement du Nid est agréé dans 17 départements pour mettre en œuvre les parcours de sortie.

La très grande majorité des personnes prostituées en France est dans une situation d’extrême vulnérabilité : grand isolement, précarité sociale et économique, situation administrative irrégulière, détresse psychologique et perte de l’estime de soi. La plupart d’entre elles, femmes, hommes, personnes trans, ont connu de lourdes violences, souvent sexuelles, avant d’entrer dans la prostitution, et continuent d’en vivre en permanence dans la prostitution. L’accompagnement social, psychologique, humain, médical et juridique de ces personnes, dans le respect de leur cheminement, requiert patience, persévérance et parfois pugnacité afin d’affronter avec elles les défis considérables auxquels elles sont confrontées. Depuis 2017, le Mouvement du Nid est agréé dans 17 départements pour mettre en œuvre les parcours de sortie de prostitution prévus par la loi du 13 avril 2016 (à ce jour, plus de 50 personnes accompagnées par le Mouvement du Nid ont pu sortir de la prostitution grâce à ce dispositif).

Depuis la crise sanitaire, l’accompagnement social s’effectue souvent dans un contexte d’urgence absolue. Toutes nos équipes sont mobilisées, nationalement et localement, pour faire face.

« Quitter, c’est difficile. Ne pas y retourner, c’est difficile (…) on n’a commis aucun crime. Mais personne ne nous donne la moindre chance. On ne nous donne rien, on ne nous soutient pas, on nous laisse dans le vide. Pour franchir les portes, il faut tout le temps se battre. (…) J’ai eu le soutien du Mouvement du Nid ; c’était un réconfort même si les moyens matériels manquent. Il faut être ancrée, ne pas être seule. »

Marion

Accompagnée par Le Mouvement du Nid

« J’ai rencontré deux femmes prostituées qui avaient accouché dans le service où j’exerce en tant que sage-femme. J’ai été très sensible à la violence et aux difficultés qu’elles vivaient au quotidien et à leur forte envie de sortir de ce milieu. Deux bénévoles du Mouvement du Nid étaient venues soutenir ces deux femmes à l’hôpital, j’ai découvert l’association et j’ai voulu m’investir à mon tour. »

Morgane

Bénévole au Mouvement du Nid

« Je suis fière d’être sortie de ce cauchemar grâce à ma force à moi et au Mouvement du Nid. Le passé reste toujours en moi, je ne peux pas l’oublier, mais grâce aux amis, la vie continue. »

Clémentina

Accompagnée par Le Mouvement du Nid

Une permanence à la maison de la prévention de Fontenay-sous-Bois

C’est un grand pas pour la délégation du Val-de-Marne du Mouvement du Nid. Elle a ouvert, depuis le 15 février, une permanence d’une journée par semaine au sein de la Maison de la prévention à Fontenay-Sous-Bois. La nouvelle travailleuse sociale de la délégation, l’assure chaque lundi.

Equithérapie : un séjour de répit pour retrouver l’estime de soi

En Ile-de-France, le Mouvement du Nid propose à des personnes accompagnées de participer à des stages d’équithérapie. Reportage.

Martinique : La Fondation NEHS soutient notre programme d’accompagnement en santé

En menant des enquêtes de terrain, l’équipe du Mouvement du Nid a constaté que parmi les 350 femmes et jeunes filles victimes d’exploitation sexuelle,...