Martinique : 300 personnes réunies pour l’accompagnement des victimes

273


Martinique : 300 personnes réunies pour l’accompagnement des victimes. La Croix Rouge martiniquaise a organisé, fin septembre, un grand colloque auquel la délégation de Martinique du Mouvement du Nid a largement pris part.

La Croix Rouge, agréée sur l’île pour porter les parcours de sortie de prostitution, a réuni 300 personnes de toutes les Antilles pour ce colloque intitulé « Premières rencontres pour l’accompagnement des victimes du système prostitutionnel ».

Le Mouvement du Nid, qui accompagne les femmes en situation de prostitution sur le terrain, a été invité pour animer plusieurs interventions.

Annonce

Maurianne Alves, chargée d’appui à l’accompagnement au Mouvement du Nid France, a co-animé avec Delphine Jarraud, déléguée générale de l’Amicale du Nid, la plénière d’ouverture sur le système prostitutionnel et la plénière de clôture sur la prostitution des mineures, avec Adriane Boutan, coordinatrice de l’équipe mobile mineures de l’ADN 69 et Louise Duchateau du Mouvement du Nid de Martinique.

Hema Sibi, coordinatrice du plaidoyer à CAP international, la coalition abolitionniste dont le Mouvement du Nid est membre, est également intervenue pour présenter l’excellente étude « Last Girl First, la prostitution à l’intersection des oppressions sexistes, racistes et de classe ». Beau succès pour ce colloque, qui donne de l’élan à la fois à l’action de la délégation du Mouvement du Nid sur place et à l’accompagnement des personnes concernées sur le terrain.