Grande cause nationale 2010 : La prostitution, une violence réaffirmée !

À la veille de la journée de lutte contre les violences à l'encontre des femmes, ce combat est annoncé comme Grande Cause nationale 2010. Au nombre des violences : la prostitution.
mouvement du nid

Non aux petites annonces de prostitution : l’exemple espagnol

Deux quotidiens qui renoncent à publier des annonces de prostitution, l’exemple est rare, trop rare ! C’est pourtant celui de deux quotidiens espagnols qui s’illustrent au milieu d’un océan de compromission, celui qui lie financement des médias et exploitation sexuelle des femmes.

Mondialisation de la prostitution, atteinte globale à la dignité humaine

Qui ne connaît pas ATTAC (Association pour la taxation des transactions pour l'aide aux citoyens) ? Fondée voici dix ans à l'intiative d'Ignacio Ramonet, éditorialiste du Monde Diplomatique, l'association a connu un développement fulgurant en proposant des réponses réformistes d'envergure aux problèmes provoqués par le capitalisme financier.

Ukraine : l’euro contre la traite

Des jeunes femmes dévêtues appuyées contre les murs de grands monuments à l'européenne. La scène se passe… sur des billets de banque.

La clause de l’Européenne la plus favorisée : Le meilleur de l’Europe pour les...

C'est l'exigence de l'avocate Gisèle Halimi et de son mouvement Choisir la cause des femmes. « Niveler », Choisir est pour, mais à condition de niveler par le haut! Notamment en optant, sur la question de la prostitution, pour une loi pénalisant les clients prostitueurs, à l'image de la Suède.

La prostitution en débat à ATTAC

Pour ATTAC, les politiques de libéralisation de la prostitution sont indissociable des grandes manœuvres mondiales pour inscrire (…) la soumission au marché de tous les aspects de la vie humaine .

Albanie : oui au tourisme culturel, non au tourisme sexuel

Sensibiliser les médias est une voie qui pourrait, ailleurs et pourquoi pas en France, utilement être imitée.

« Travailleuses du sexe » ou « survivantes de la prostitution » ?

Quand entendrons-nous enfin la voix des personnes prostituées qui refusent la prostitution et ses violences ? Rien n’est plus difficile à l’heure où des lobbys s’évertuent à normaliser le travail du sexe et à ouvrir les vannes aux fabuleux profits liés à la vente des corps des plus vulnérables, femmes en grande majorité, mais aussi adolescent-e-s et enfants. Face à ce puissant rouleau compresseur, naissent des initiatives qui méritent pourtant d’être soulignées.

Amnesty et la prostitution : frilosité ou démission ?

Les violences faites aux femmes demeurent l’un des plus grands scandales en matière de droits humains. Pour la première fois, Amnesty France dénonce les insuffisances des politiques mises en œuvre dans notre pays et toutes les bonnes raisons qui empêchent la société de voir les faits.
6,478Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner