En 2023, ça bouge côté formation  !

810

L’année 2023 s’annonce bien chargée côté formation des professionnel.les par les équipes du Mouvement du Nid.

Les demandes sont nombreuses et viennent principalement des professionnel.les de l’action sociale (assistantes sociales, éducatrices.teurs spécialisé·es, psychologues) mais aussi de la santé (infirmières, médecins, sages-femmes) ainsi que de l’éducation nationale et des forces de l’ordre.

– « La formation m’a donné envie de revenir aux fondamentaux de l’accompagnement social : le sur-mesure. » éducatrice spécialisée

Sans surprise, la formation sur la prostitution des mineur·es est très majoritairement sollicitée par les professionnel.les (ASE, PJJ, CRIP, infirmières scolaires, etc).  A titre d’exemple, nous formerons ainsi les professionnel.les de la protection de l’enfance du Doubs et du Jura, la PJJ du Rhône, les agents de prévention de Romilly-sur-Seine, les professionnel.les de l’EPIDE de Bretigny-sur-Orge sur le sujet.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Les formations sur l’accompagnement global des personnes prostituées et sur les « clients » de la prostitution sont également très sollicitées. Ainsi nous interviendrons à ce titre à Toulouse, dans le Doubs, dans la Haute-Saône, à Belfort pour former des professionnel.les de différents secteurs d’ici la fin de l’année. Enfin, nous interviendrons très prochainement dans le séminaire national des étudiant·es sages-femmes pour parler prostitution et santé. 

Les retours sont positifs et permettent à la fois une meilleure compréhension de la prostitution et un changement de pratiques (mieux accompagner, mieux repérer)  :

 

  « J’avais de nombreux clichés sur la prostitution. sans cette formation je serai passée à côté de la violence vécue. », cheffe de service

Par ailleurs, nous avons lancé une plateforme en ligne à destination des professionnel.les sur le système prostitutionnel. Centre de ressources, la plateforme est aussi un lieu d’échanges avec un forum. 200 professionnel·les y sont actuellement actifs et nous lançons une série de webinaires pour parler prévention, accompagnement, bonnes pratiques à partir de fin février.