Mulhouse : Former la police municipale

279

« Les prostituées ont un parcours douloureux, chose que nous supposions, mais dont nous ignorions les détails », raconte une policière municipale de Mulhouse. Depuis qu’elle a suivi la formation organisée par la délégation du Haut-Rhin, cette jeune femme et ses collègues effectuent des passages réguliers auprès des personnes prostituées pour « leur faire comprendre qu’ils ne sont pas une menace pour elles, qu’ils peuvent les protéger si elles se sentent menacées », explique le chef de la police. Se sentant davantage en confiance, les personnes hésitent moins à contacter la police en cas de problème.

« Les policiers n’appréhendaient pas toutes les contraintes des prostituées ni leurs souffrances », reconnaît Ludovic Roux, chef de la police municipale de Mulhouse. La for- mation a ainsi déclenché un changement d’attitude des agents à l’égard des prostituées. « Depuis la formation, les policiers municipaux et les prostituées se parlent », affirme le chef de la police. Les policiers ont, quoi qu’il en soit, pour consigne de « leur faire comprendre qu’ils ne sont pas une menace pour elles, qu’ils peuvent les protéger si elles se sentent menacées ».

Mise en place depuis 2015, cette formation obligatoire de deux demi-journées est destinée à sensibiliser les policiers municipaux de Mulhouse à la situation des personnes prostituées, à leurs souffrances. Dans un premier temps, les participants travaillent en équipe sur les représentations et stéréotypes de la prostitution, avant d’évoquer, à travers des jeux de rôle, des situations concrètes.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

NDLR : les propos rapportés dans cet article proviennent de La Gazette des communes du 2 février 2020.