Anniversaire des 70 ans de la fermeture des maisons closes : l’Alsace commémore une étape phare de l’abolition!

221

L’Alsace est une région à la pointe de la mobilisation abolitionniste. À l’occasion des 70 ans de la fermeture des maisons closes en France (loi Marthe Richard du 13 Avril 1946), les délégations alsaciennes du Mouvement du Nid proposent des rendez-vous militants avec le soutien des collectivités et municipalités.

Bilan de notre semaine de commémoration des 70 ans de la loi de fermeture des maisons closes

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner
  • 40 personnes ont participé à la conférence sur la santé des personnes prostituées, à la Clinique Sainte Barbe ;
  • plus de 100 personnes présentes à la Librairie Kleber pour en savoir plus notamment sur le système prostitueur en Allemagne ;
  • 21 travailleurs sociaux ont assisté à notre petit-déjeuner des partenaires.

Des échanges riches et instructifs, une belle semaine de mobilisation !
Un grand merci à nos intervenantes, Ingeborg Kraus, Hélène Kuntzmann, l’association Pénélope, Mine Günbay pour la Ville De Strasbourg et Eurométropole. 
Merci également à nos partenaires et soutiens : la Librairie Kléber, la Fondation Vincent de Paul, l’Agence régionale de santé, la Ville et Strasbourg Eurométropole.

13048118_782154915219704_2146063275064232622_o.jpg
12971002_782175031884359_8650440908214001503_o.jpg
13047778_782174778551051_6250272524771174015_o.jpg

Pour suivre toutes les actualités de notre délégation du Bas-Rhin, retrouvez sa page Facebook.

Au programme

Ouvrez l’œil : c’est à Strasbourg que vous pourrez découvrir dès le 6 avril la nouvelle campagne de sensibilisation du Mouvement du Nid! Guettez nos affiches, qui ne laisseront personne indifférent!

Lundi 11 avril

De 14h00 à 19h00, portes ouvertes à la délégation du Mouvement du Nid du Bas-Rhin (1 quai Saint-Jean à Strasbourg) : rencontres avec les militants, projection de film, débat.

Mercredi 13 avril

  • de 14h à 16h30, Clinique Sainte-Barbe, 29 Rue du Faubourg national à Strasbourg : rencontre de partenaires du secteur médico-social autour de la
    question de la santé des personnes prostituées avec une intervention de la docteure Ingeborg Kraus, psychothérapeute allemande.
  • à 18h00 : En partenariat avec la Librairie Kléber de Strasbourg, rencontre débat avec

    la docteure Ingeborg Kraus, qui présentera la réalité de la prostitution en
    Allemagne, pays qui reconnaît la prostitution comme un « métier ».

    et
    Gabriel Brauener, historien, qui exposera la situation de la prostitution à Colmar au 19ème siècle et le contexte qui a permis la fermeture des maisons closes dans cette ville dès 1881.

Ces regards croisés entre le passé et le présent, dans des pays aux législations différentes, permettra d’ouvrir et d’enrichir le débat en lien avec la nouvelle législation française.

Jeudi 14 avril

Sur inscription auprès de la délégation, petit-déjeuner pour les acteurs sociaux, par découvrir notre équipe et nos locaux et discuter ensemble de la rencontre et l’accompagnement des personnes prostituées.

L’Alsace, une région abolitionniste de longue date

Quelques dates phares de ce combat

  • 1881 


    Fermeture des maisons closes à Colmar 

  • 1925


    Fermeture des maisons closes à Strasbourg.
  • 6 Mars 2005


    Manifestation transfrontalière sur la Passerelle des Deux Rives « Non à la prostitution ! Notre corps n’est pas une marchandise. Nein zur Prostitution. Unser Körper ist keine Ware », avec la participation du Maire de Kehl et d’éluEs de Strasbourg.

  • 2006

    
Réalisation d’un documentaire par Jean-Claude Poirson, Elles rêvaient d’un autre monde, diffusé sur France 3.
  • 8 – 9 Mars 2009

    
« Abolir la prostitution : Yes we can ! » Deux journées de sensibilisation avec une exposition des campagnes d’affiches européennes de prévention sur le client de la prostitution. 

  • 2011


    Strasbourg mène une campagne d’affichage abolitionniste avec le Mouvement du Nid.
  • 25 Novembre 2013
  • 
Signatures de l’Appel « Abolition 2012 » par Roland Ries, Maire de Strasbourg, Jacques Bigot, Président de la C.U.S., Philippe Richert, Président du Conseil Régional, Guy – Dominique Kennel, Président du Conseil Général, Jean Rottner, Maire de Mulhouse et 44 éluEs municipaux, députéEs et Sénateurs/trices du Bas-Rhin. 32 associations joignent leur signature.

  • 2014 


    Mulhouse mène une campagne d’affichage sur les « clients » de la prostitution
  • Octobre 2014

    
Une délégation de 6 survivantes de la prostitution de Strasbourg et 4 militantes de la délégation rejoignent à Paris Rosen Hicher pour la dernière étape de son marathon pour l’abolition de la prostitution.
  • Septembre 2014 – 2015

    
Tribune des EluEs abolitionnistes de la Région grand Est. À ce jour, ce sont 63 éluEs qui ont apporté leur soutien à la tribune nationale « Ensemble pour l’adoption d’une politique globale et progressiste en matière de prostitution dont les maires de Strasbourg, Illkirch, Mundolsheim, Lingolsheim, Hoenheim (67), Mulhouse, Kingersheim, Fessenheim (68), Pontarlier (25), Epinal (88), Emberménil (54).

La région Grand Est, la Route des Abolitions de l’Esclavage et des Droits de l’Homme

Lancée en 2004, la « Route des abolitions de l’esclavage », s’inscrit dans le projet international de « la Route de l’esclave » soutenu par l’O.N.U. et l’UNESCO sur le devoir de mémoire et se veut être la déclinaison de la Loi du 10 mai 2001 adoptée par la France tendant à la reconnaissance de la traite négrière et de l’esclavage comme crime contre l’humanité.

Dans la Région Grand Est, trois maires des municipalités qui sont inscrites dans ce projet ont accepté de signer la tribune abolitionniste proposée par le Mouvement du Nid : Fessenheim (68), Pontarlier (25) et Emberménil (54). Aujourd’hui, la prostitution et la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelles sont des nouveaux visages de l’esclavage.