Tours. Intervention auprès de jeunes travailleur·ses

465

En 2019, la délégation a rencontré près de 300 jeunes en prévention, dans plusieurs lycées de la région. Ces actions d’éducation et de prévention ont pour visée de développer les compétences psycho-sociales des jeunes. Elles contribuent également à la construction de la responsabilité, de la citoyenneté, du vivre ensemble. Elles permettent de les amener à réfléchir individuellement et collectivement et de déconstruire les stéréotypes.

Elles permettent d’aborder différents thèmes : marchandisation du corps, mécanismes sous-jacents à la violence tels que la manipulation, le chantage, les menaces… Les facteurs d’entrée dans la prostitution, y compris du côté des « clients », sont aussi abordés.

Elles sont surtout l’opportunité de travailler avec une pédagogie positive permettant d’aborder les relations égalitaires, non marchandes, et les facteurs de protection comme l’estime de soi, l’esprit critique, l’expression des émotions.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

L’équipe est aussi intervenue dans un Foyer de jeunes travailleurs géré par l’association AJH de Tours. Cette association organise des actions « Santé et Citoyenneté » tout au long de l’année, en invitant différentes associations : Espace Santé Jeunes (sur les addictions), Planning familial (déconstruction des stéréotypes), Bureau Information Jeunesse (discriminations)… Le personnel d’AJH a décidé de faire intervenir la délégation suite à des questionnements des jeunes sur la présence de personnes prostituées dans le quartier. L’équipe a donc organisé une soirée « La prostitution, et si on en parlait ? », en se basant sur ce point de départ : quel regard portent-ils sur la prostitution ? Quels sentiments cela évoque-t-il chez eux ?