Bientôt une proposition de loi abolitionniste en matière de prostitution !

173

Engagé dans 32 départements auprès de plusieurs milliers de personnes prostituées, le Mouvement du Nid France demande depuis plusieurs années une refonte complète des politiques publiques en matière de prostitution.

Cette exigence pourrait enfin être entendue si la proposition de loi tient ses promesses en prévoyant :

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

– La suppression de toute forme de répression à l’encontre des personnes prostituées.

– La mise en place d’un plan national d’alternatives à la prostitution permettant enfin de répondre effectivement à l’aspiration d’une écrasante majorité de personnes prostituées à construire un avenir hors prostitution

– La fin de l’impunité des clients prostitueurs qui exploitent sans scrupule la précarité et la vulnérabilité des personnes en situation de prostitution pour leur imposer un acte sexuel par la contrainte financière.

– Le renforcement des moyens effectifs de lutte contre toutes les formes de proxénétisme et l’accès à une réparation intégrale du préjudice subi par ses victimes.

Ces recommandations ont déjà été portées par le Rapport d’information parlementaire Bousquet-Geoffroy et l’esprit d’une telle loi abolitionniste globale a été confirmé par l’adoption à l’unanimité de la résolution parlementaire du 6 décembre 2011. Il est temps désormais de poser des actes concrets permettant de faire reculer cette violence extrême qu’est la prostitution tout en soutenant ses victimes.

C’est cette exigence que portent aujourd’hui les 55 associations de soutien aux personnes prostituées, de lutte contre les violences faites aux femmes et de promotion de l’égalité femmes-hommes rassemblées au sein du Collectif Abolition 2012. Elles sont désormais rejointes par plus de 200 associations issues de 27 Etats membres de l’Union européenne, signataires de l’Appel de Bruxelles Ensemble pour une Europe libérée de la prostitution.

Egalité femmes-hommes, lutte contre les violences, refus de l’exploitation de la précarité :

Abolissons le système prostitueur !

La nouvelle génération nous attend,

La société française est prête.


Contact presse :

Elise Guiraud, chargée de communication : 01 42 70 92 40

Porte parole : 06 41 94 92 00