PPL prostitution, les sénatrices de tous bords ouvrent un front commun !

210

Ce lundi 12 octobre 2015, le Mouvement du Nid se réjouit du dépôt simultané de trois amendements identiques (SOC, CRC, UDI-UC) visant à maintenir la sanction des clients de la prostitution, écartée en Commission spéciale !

Maryvonne Blondin (SOC), Claudine Lepage (SOC), Michelle Meunier (rapporteure SOC) et trente de leurs collègues socialistes ont déposé un amendement de maintien de l’article 16.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Laurence Cohen (CRC), Brigitte Gonthier-Maurin (CRC) et onze de leurs collègues communistes ont fait de même.

Chantal Jouanno (UDI-UC), présidente de la Délégation aux droits des Femmes du Sénat, a aussi déposé un amendement rétablissant l’interdiction de tout acte sexuel imposé par l’argent. En première lecture, neuf de ses collègues, dont Valérie Létard (UDI-UC) et Catherine Morin-Dessailly (UDI-UC) avaient soutenu la sanction des « clients » de la prostitution.

En première lecture au Sénat, le 30 mars 2015, trois sénatrices Les Républicains avaient voté pour la sanction des clients de la prostitution : Fabienne Keller (LR), Joëlle Garriaud-Maylam (LR) et Sophie Primas (LR). Nous les encourageons à déposer un amendement en ce sens et à mobiliser leurs collègues pour mettre enfin un terme à l’impunité de ceux qui exploitent financièrement et sexuellement les plus précaires pour leur imposer un acte sexuel par l’argent.

Retrouvez ici la liste des amendements déposés

Contact presse :

Elise Guiraud – 01 42 70 92 40