Coronavirus : protéger les personnes prostituées accompagnées

85

Suite aux annonces du gouvernement et à l’évolution de l’épidémie de COVID 19 en France, le Mouvement du Nid adapte son organisation. Notre première pensée va aux personnes les plus fragiles et précaires et notamment les personnes prostituées accompagnées par nos bénévoles et salarié·es. Toutes les mesures possibles sont prises pour tenter de les protéger au mieux

- Nous maintenons une astreinte téléphonique dans nos délégations pour pouvoir faire face aux situations les plus urgentes partout où c’est possible.

- nos permanences sont fermées pour éviter d’exposer toutes les personnes à la propagation du virus

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

- Des activités de rencontre sur les lieux de prostitution pourront se poursuivre en extérieur et en respectant les mesures de protection.

- Nous avons contacté les autorités compétentes pour poser les questions urgentes concernant la continuité des parcours de sortie de la prostitution et le renouvellement des titres de séjour pour les personnes étrangères.

Nous nous renseignons sur la possibilité de systématiser les commissions départementales dématérialisées.

- Pour les demandeuses et demandeurs d’asile, des mesures de fermeture et de report ont été mises en place. Elles sont consultables sur le site de l’OFPRA ici https://www.ofpra.gouv.fr/fr/l-ofpr…