Notre rapport annuel 2019 est disponible

60

En 2019, les bénévoles et salariées de l’association ont établi lors de sorties sur les lieux de prostitution ou via Internet 6 000 contacts avec des personnes en situation de prostitution. 715 sorties ont été effectuées par les bénévoles.

L’Assemblée générale du Mouvement du Nid, dont la tenue avait été mise en suspens du fait de l’épidémie du COVID 19, s’est finalement tenue le 26 septembre 2020. Le rapport annuel a été voté par l’ensemble des participant·es.

Notre rapport annuel donne à voir une diversification des modes d’entrée en relation avec les personnes en situation de prostitution. En raison de l’augmentation de la prostitution via Internet, mais aussi via des demandes en augmentation de partenaires, qui, plus conscients des besoins des victimes de prostitution, font plus appel aux associations spécialisées.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Au total en 2019, ce sont 1 226 personnes qui ont été accompagnées dans les 26 délégations du Mouvement du Nid, dont 53 en parcours de sortie de la prostitution (PSP).

Les PSP, encore peu nombreux, demandent un investissement très fort. Dans plusieurs délégations, un poste salarié leur est désormais dédié. La principale difficulté dans l’accompagnement inconditionnel des personnes par l’association vient de l’hébergement, véritable pierre d’achoppement de toute volonté de sortie de la prostitution.

Par ailleurs, l’accompagnement a été marqué en 2019 par l’émergence de la parole sociale et politique des personnes concernées. Plusieurs délégations ont ainsi facilité la mise en place de groupes de discussion entre personnes accompagnées.

En 2019, l’association a mis fortement l’accent sur la question de la prostitution des mineur·es, envisagée dans le cadre du continuum des violences faites aux femmes et du continuum avec la prostitution des adultes, qui relève du même système prostitueur. De nombreux outils ont été mis en place en formation et prévention. Avec des journées de formation (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne), ou un procès fictif visant à mieux faire comprendre le phénomène, et la création de trois vidéos, Proxolab, Pornographie hors cadre,On n’est pas des caricatures, outils pédagogiques pour mieux comprendre le piège qui se referme sur les jeunes et les dangers d’Internet et de la prostitution filmée. En sensibilisation enfin, une soirée en novembre 2019 était consacrée à « prévenir la violence prostitutionnelle contre les enfants », et un dossier spécial a été publié dans Prostitution et Société (n° 201).

La revue trimestrielle du Mouvement du Nid a atteint en 2019 son numéro 200, l’occasion pour le comité de rédaction de réaliser un numéro spécial consacré à l’association et de créer une exposition qui met en valeur comment, depuis près de 70 ans, via ses journaux et publications, elle a été le relais de la parole des personnes prostituées.

En 2019, un intranet a par ailleurs été créé et le chantier de la refonte des sites internet de l’association lancé.

Téléchargez notre Rapport annuel 2019.