Numéro 167 / octobre – décembre 2009

75

Ce numéro est épuisé. Vous pouvez le télécharger sur cette page.

Prostitution
Une seule option, l’abolition !

Un événement pour le Mouvement du Nid – France, restitué dans Prostitution et Société Numéro 167 en téléchargement Présent auprès de milliers de personnes prostituées dans 33 villes françaises, le Mouvement du Nid – France a réalisé en 2009 une évaluation nationale des politiques publiques en matière de prostitution. S’inscrivant dans le cadre du 60ème anniversaire de la Convention abolitionniste des Nations Unies du 2 décembre 1949, ratifiée par la France en 1960, six colloques décentralisés ont ainsi permis de tirer un bilan des politiques mises en place et de formuler 10 recommandations concrètes pour l’élaboration d’une politique publique abolitionniste. 10 recommandations abolitionnistes ont été présentées au Palais Bourbon par le Mouvement du Nid et 17 associations partenaires rassemblées en un Front de refus du système prostitutionnel1)Association Française des Femmes Diplômées des Universités (AFFDU) / Coalition Against Trafficking in Women-International (CATW) / Coordination Française du Lobby Européen des Femmes (CLEF) / Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) / Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CNIDFF) / Collectif Féministe « Ruptures » / Comité Permanent de Liaison des associations abolitionnistes (CPL) / Elu-e-s Contre les Violences faites aux Femmes (ECVF) / Femmes Solidaires / Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) / Fondation Scelles / Marche Mondiale des Femmes / Mouvement Jeunes Femmes / Mouvement le CRI / Rajfire / Regards de femmes / Sos Sexisme 11 février 2010, en présence de 200 personnes et 8 député-e-s de différents partis politiques. Rassemblant au total près de 1 000 participants et plusieurs dizaines d’associations partenaires, ces colloques ont fait émerger l’exigence de cohérence et d’appréhension globale du système prostitutionnel par les pouvoirs publics. Les grandes tendances dégagées par les colloques se résument de la façon suivante : – Supprimer toute forme de répression à l’encontre des personnes prostituées et leur offrir de réelles alternatives quelles que soient leurs origines. – Renforcer la politique française de lutte contre toutes les formes de proxénétisme. – Interdire l’achat de tout acte sexuel et sensibiliser les clients-prostitueurs. – Sensibiliser l’ensemble de la société aux réalités du système prostitutionnel qui porte atteinte à l’égalité entre les femmes et les hommes et place le corps humain dans le champ du marché. Vous trouverez dans ce numéro spécial de Prostitution et Société le résumé des actes du colloque final tenu au Palais Bourbon dans une mise en forme particulière pour la revue. Les actes complets de cette journée ainsi que plusieurs interventions extraites des six colloques décentralisés seront disponibles dans un seul document à la rentrée 2010. Nous sommes convaincus que la lecture des présentations de nos intervenant-e-s – militant-e-s, avocat-e-s, écrivain-e-s, féministes, policier-e-s, responsables associatifs, médecins, philosophes, journalistes, élu-e-s, syndicalistes, psychologues, réalisateurs – permettra de mieux comprendre les enjeux d’une politique publique ambitieuse et cohérente en matière de prostitution. Grégoire Théry, Secrétaire Général du Mouvement du Nid – France. Sommaire – Bilan national par Grégoire Théry, secrétaire général du Mouvement du Nid -France – Ouverture de la journée par Bernard Lemettre, président du Mouvement du Nid – France – Lutter contre l’ensemble du système prostitutionnel par Danielle Bousquet, vice-présidente de l’Assemblée Nationale – La prostitution dans la littérature par Jean-Marie Rouart, écrivain académicien – Pour la sanction des clients corrupteurs par Sylviane Agacinski, philosophe – La santé des personnes prostituées par Judith Trinquart, médecin légiste et de santé publique – Système prostitutionnel et ultralibéralisme par Jacqueline Pénit, animatrice de la Commission « Femmes et Mondialisation » d’ATTAC – La légalisation: aubaine pour les trafiquants par Michèle Vianès, présidente et fondatrice de  »Regards de femmes » – La prostitution peut-elle être une profession? par Élisabeth Claude, syndicat SUD – Les principes démocratiques reniés par Nicole Savy, membre du Comité central de la « Ligue des Droits de l’Homme » (LDH) – Violences sexuelles et prostitution par Delphine Reynaud, Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) – Table ronde des politiques – Table ronde des partenaires

Documents joints

Notes   [ + ]

1. Association Française des Femmes Diplômées des Universités (AFFDU) / Coalition Against Trafficking in Women-International (CATW) / Coordination Française du Lobby Européen des Femmes (CLEF) / Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) / Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CNIDFF) / Collectif Féministe « Ruptures » / Comité Permanent de Liaison des associations abolitionnistes (CPL) / Elu-e-s Contre les Violences faites aux Femmes (ECVF) / Femmes Solidaires / Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) / Fondation Scelles / Marche Mondiale des Femmes / Mouvement Jeunes Femmes / Mouvement le CRI / Rajfire / Regards de femmes / Sos Sexisme
Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner