Podcast : Découvrez La vie en rouge !

86

La vie en rouge, podcast entièrement conçu et réalisé par des femmes ayant connu la prostitution, est disponible à partir de ce 18 mars sur toutes les plateformes.

Partagez et diffusez le podcast La vie en rouge !

Lien vers le premier épisode : Alexine et Rosalie : Avant la prostitution

Elles sont sept. Sept femmes ayant connu la prostitution, de 22 à 67 ans, de divers horizons géographiques et socio-économiques… elles parlent au micro, aux auditeur·ices, entre elles de leur vécu dans la prostitution. Il ne s’agit pas seulement de témoignages – même si c’est déjà beaucoup. C’est aussi une parole située, puissante, intelligente, qui analyse leur vécu, le système prostitutionnel, et l’impact et les conséquences pour elles, et dans toute la société. 

Annonce

Une parole inédite, unique, sincère et libre. Elles ont en effet elles-mêmes entièrement conçu et réalisé ce podcast, elles ont choisi les sujets, avec qui elles voulaient parler, et comment. Elles ont aussi choisi le titre du podcast, et elles ont participé à toutes les étapes de sa réalisation. Conception, enregistrement, montage, diffusion.

Une parole inédite

la vie en rougeLeur parole, celle des premières concernées, est précieuse et inédite. Elles ne cherchent pas à enjoliver leur vécu. Loin de la rhétorique du “travail du sexe”, la réalité qu’elles décrivent est toute autre : un monde de violences sexistes et sexuelles. Elles parlent aussi de l’après prostitution, les conséquences, la difficulté d’en sortir, mais aussi de leurs rêves, leurs espoirs, personnels et politiques. 

Leur objectif premier  : faire entendre la réalité d’un système que d’aucuns, sous couvert d’être « les concerné·es », tentent de faire passer pour ce qu’il n’est pas  : un « travail du sexe », totalement romantisé.

Les créatrices de La vie en rouge  souhaitent ensuite que leur parole résonne auprès d’autres personnes en situation de prostitution, qu’elles se reconnaissent comme telles ou pas, qu’elles se pensent aujourd’hui comme victimes, survivantes, ou pas, et puissent à leur tour prendre la parole.

Découvrez le générique de La vie en rouge

 

Pourquoi La vie en rouge ?

Pourquoi ce nom  ? Il est le fruit d’un atelier créatif proposé aux autrices du podcast par l’agence Ligne à suivre. Lors de cet atelier, elles ont pu exprimer les mots qui représentaient pour elles la prostitution, ceux qui représentaient leur expérience du podcast, enfin les titres qu’elles envisageaient. « La vie en rouge », qui évoque les « quartiers rouges  », vient s’opposer à «  la vie en rose  », la chanson célèbre, qui ne s’applique vraiment pas à leur expérience. Enfin, « the Life », la vie en anglais, désigne la prostitution en argot anglais.

Remerciements

Tout cela, elles l’ont fait avec le soutien éditorial du comité de rédaction de notre revue, avec le soutien logistique, et financier du Mouvement du Nid (et de l’AGRASC, via le Servies droits des femmes égalité).  La Cité Audacieuse, émanation de la Fondation des Femmes,  leur a mis à disposition son studio d’enregistrement (studio « la poudre ») depuis décembre 2022. Des bénévoles, réalisateurs et productrice, ont également apporté leur soutien au podcast. Merci à Philippe Scelles pour son soutien.

Nous espérons que leur parole touchera l’ensemble de la société, au-delà des clivages traditionnels et au-delà des frontières. 

Du 18 mars à juillet, tous les lundis, sur toutes les plateformes de podcast, un nouvel épisode est diffusé. Partagez-les !

Retrouvez la page de La Vie en rouge sur notre site

Formidable coïncidence, un podcast de femmes concernées par la prostitution sort également aux Etats-Unis. Intitulé Exit Wounds (les blessures de la sortie), il est aussi conçu et réalisé par une survivante, Melanie Thomson, qui a invité d’autres femmes à témoigner à ses côtés. Melanie est membre de la CATW, partenaire du podcast. Il sera disponible sur les plateformes à partir de mercredi 20 mars.