Faire reculer la prostitution en France et engager la société auprès de ses victimes...

Pour la troisième fois en deux ans, les député-es de tous bords s’accordent autour d’une refonte globale et cohérente des politiques publiques en matière de prostitution : après le rapport Bousquet-Geoffroy et la résolution réaffirmant la position abolitionniste de la France, le rapport d’information Olivier vient en effet d’être adopté à l’unanimité des membres de la délégations aux droits des femmes le 20 septembre 2013 .

Bientôt une proposition de loi abolitionniste en matière de prostitution !

Engagé dans 32 départements auprès de plusieurs milliers de personnes prostituées, le Mouvement du Nid France demande depuis plusieurs années une refonte complète des...

La cruelle chosification des femmes prostituées et des mères porteuses

Pascale Camirand, québécoise, est philosophe et éthicienne. Elle nous offre une recension de l'ouvrage de Kajsa Ekis Ekman intitulé L’être et la marchandise. Prostitution, maternité de substitution et dissociation de soi, dont nous n'avons pas fini de parler...

Union européenne : un rêve de proxénète

Deux mots pourraient résumer l’essor des bordels en Europe : gigantisme et normalisation. Le bordel, comme le supermarché, est désormais «hyper» et peaufine son image de complexe de loisirs. Dans une Europe en crise où l’exploitation sexuelle des femmes est un des rares secteurs à ne pas connaître la faillite, un nombre croissant d’«entrepreneurs» proxénètes se disputent le «marché»...

Assemblée générale du Mouvement du Nid, 8 juin 2013 : L’abolition du système prostitueur...

Le succès des mobilisations abolitionnistes durant l’année écoulée en témoigne : l’abolition du système prostitueur, cette idée progressiste, est dans un courant ascendant. Le Mouvement du Nid saisit ces vents favorables pour démarrer trois chantiers novateurs autour du soutien aux «survivantes de la prostitution», et de l’expertise et la prévention de la violence prostitutionnelle.

Le cinéaste François Ozon et les fantasmes des femmes… ou ceux des « clients »?

Interviewé le 20 mai 2013 par le magazine américain Hollywood Reporter au sujet de son film Jeune et Jolie en compétition au Festival de Cannes, le réalisateur François Ozon l'affirme : C'est un fantasme de beaucoup de femmes de se prostituer. À nous de confesser un fantasme qui nous tient à cœur : On rêverait d'un monde où enfiler quelques clichés sexistes rebattus sur la sexualité des femmes ne serait pas une option envisageable pour promouvoir un film.

Paris, 13 avril 2013 : Un mouvement irréversible vers une loi globale d’abolition...

Plus de 500 personnes ont répondu à l'appel de 55 associations de soutien aux personnes prostituées, de lutte contre les violences faites aux femmes et de promotion de l'égalité femmes-hommes en participant le 13 avril 2013 à la journée nationale à Paris pour l’abolition du système prostitueur.
La présence de survivantes de la prostitution, militantEs de tous horizons, personnalités publiques et politiques marque la naissance d'un vrai mouvement citoyen pour exiger une loi globale, qui inclut entre autres l'inversion de la charge pénale.

Délit de racolage : le Sénat réaffirme la position abolitionniste de la France

Le Sénat a voté le 28 mars 2013 une proposition de loi supprimant le fameux "article 225-10-1", celui qui punit le fait, par tout moyen, y compris par une attitude même passive, de procéder publiquement au racolage d'autrui… Le Mouvement du Nid - France, qui réclame depuis 2003 l'abrogation du délit de racolage (comme il réclame la fin de toute forme de pénalisation des personnes prostituées depuis… les années 1950), ne peut que se réjouir de la volonté, affirmée au cours des débats, des parlementaires d'en finir avec cette injustice, et d'aller plus loin, vers une loi globale d'abolition du système prostitueur.

Les « clients » français, premiers complices de la traite des femmes!

Trafics, violences, conditions d’existence proche de l’esclavage pour 215 jeunes femmes prostituées roumaines... Suite au démantèlement par la police le 20 février 2013 d’un réseau criminel sévissant au Dallas à la Jonquera, des révélations terrifiantes lèvent le voile sur l’envers du décor. Elles confirment ce que le Mouvement du Nid affirme depuis toujours : pas de prostitution sans exploitation ni violence. La réglementation de la prostitution révèle une nouvelle fois son vrai visage !

Abolition n’est pas prohibition!

À entendre leurs détracteurs, les abolitionnistes seraient des partisans de la répression. Leur but ? Interdire la prostitution, et pour des raisons tenant à «la morale». Cette confusion avec la rigidité des prohibitionnistes est sciemment entretenue : une arme parfaite pour disqualifier les positions abolitionnistes, qui font obstacle à la libéralisation des profits liés au commerce du sexe.
6,542Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner