Martinique : La Fondation NEHS soutient notre programme d’accompagnement en santé

436

En menant des enquêtes de terrain, l’équipe du Mouvement du Nid a constaté que parmi les 350 femmes et jeunes filles victimes d’exploitation sexuelle, plus de la moitié n’avait pas de couverture maladie et 90% pas de mutuelle. Pour améliorer l’information ainsi que l’accès aux soins et aux dispositifs de santé publique de ces femmes, l’association a donc imaginé Integra Plus, un programme d’accompagnement médico-social. Cette initiative a reçu le soutien de la Fondation NEHS – Dominique Bénéteau qui récompense les projets qui « placent l’humain au cœur de leur démarche et apportent des réponses aux enjeux de santé, de la prévention au parcours de soin ».

La délégation du Mouvement du Nid de Martinique est née en 2017. Ses bénévoles agissent principalement dans le quartier des Terres-Sainville situé au cœur de la ville de Fort-de-France en Martinique, qui concentre une population migrante vivant dans un dénuement extrême. De nombreuses femmes ayant fui la pauvreté des îles caribéennes voisines y sont prostituées pour survivre. Souvent mères célibataires, surendettées et isolées, ces femmes ont un faible niveau de français et méconnaissent leurs droits et les aides auxquelles elles pourraient prétendre.

La délégation de Martinique a commencé par mettre en place des cours de français ainsi que des ateliers d’accès aux droits sociaux. Les bénévoles accompagnent également les femmes dans leurs démarches administratives (auprès de la Caf, la préfecture, Pôle emploi…) et médicales (avortement, accouchement, dépistage…). Pour aller plus loin, l’équipe a mis au point le programme Integra Plus pour améliorer l’accès à l’information, à la prévention et aux parcours de soin des femmes et filles victimes de la traite à des fins d’exploitation sexuelle.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

 

Integra Plus, pour qui et comment

Lavinia Ruscigni, la responsable de l’équipe du Mouvement du Nid en Martinique, résume ne ces termes l’ambition d’Integra Plus : « Faciliter l’accès aux droits et à la santé est une condition sine qua non à la mise en place d’un parcours d’inclusion et d’automatisation pour ces femmes fragilisées et invisibilisées sur le territoire martiniquais.« 

Tous les volets du programme ont lieu sur le territoire de Fort-de-France, central et accessible depuis toute l’île. Integra Plus comprend tout d’abord une permanence hebdomadaire tenue par une infirmière et une accompagnante psycho-sociale. Dans un espace spécialement aménagé, sécurisé et sécurisant, cette permanence permet de réaliser les entretiens individuels et les consultations nécessaires pour rediriger et/ou accompagner les bénéficiaires vers les services et les dispositifs ad hoc.

Afin de mettre en place un parcours de soin pour ces femmes, le projet comprend également la constitution d’un réseau de professionnel·les de santé généraliste (médecins libéraux, centres de santé et de vaccination, centres de santé polyvalents, dentistes, dermatologues, psychologues) et de santé sexuelle (gynécologues et sages femmes) sensibilisés aux problématiques spécifiques de ces femmes et notamment leur situation de victimes.

Ceux-ci s’engagent à répondre à leurs questions et les orienter par téléphone, et à les recevoir et prodiguer des soins, gratuitement chaque fois que possible. Lorsque c’est nécessaire et après consultation avec les professionnel·les de santé, le Mouvement du Nid prend en charge les soins ou examens complémentaires non remboursés ou pris en charge par l’État.

Enfin, des ateliers mensuels sont proposés aux femmes pour faire de la prévention et les sensibiliser aux notions de base de planification familiale et de santé féminine. L’association est en effet souvent sollicitée pour des grossesses non désirées, des IVG ou des dépistages, les bénéficiaires ayant une méconnaissance des différentes formes de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles.

L’objectif de ces ateliers est de fournir une information médicale claire aux femmes concernant notamment les examens préventifs (cancer du sein, MST), les spécialités médicales (rôle du gynécologue, du psychologue…), et la sexualité dans ses différents aspects (appropriation de son corps, désir, consentement…) avant de les mettre en contact avec les dispositifs de santé existants et le réseau de professionnel·les bénévoles, prêt à les accueillir dignement et sans préjugés.

Une initiative vitale et sans équivalent

La Fondation NEHS, en accordant son soutien au programme Integra Plus, a salué une « expérimentation qui répond à une problématique de terrain non prise en charge par les pouvoirs publics et les acteurs privés », en direction de « femmes particulièrement vulnérables ». Cette fondation, liée à la mutuelle des professionnel·les de santé et personnels hospitaliers, reconnaît un « un projet unique de médiation en santé sur le territoire martiniquais qui permet aux femmes victimes de traite sexuelle d’accéder à la prévention et aux soins ».