Bienvenue sur le nouveau site du Mouvement du Nid. Découvrir.

Un reconfinement plus dur, une fin d’année incertaine

La délégation de Mulhouse, très touchée lors du premier confinement (à cause d'un couvre -feu et de la fermeture de la Banque Alimentaire), a fait face au reconfinement avec d'autant plus d'inquiétude. Karin raconte.

« C’est une histoire d’humaine, c’est la mienne »

L'exposition réalisée par la délégation d'Eure-et-Loir et les femmes accompagnées est devenune une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux, relayée nationalement, à l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes.

Des demandes de sortie de prostitution toujours plus nombreuses

Bien que le confinement soit allégé par rapport à celui de mars, les délégations doivent faire preuve d'adaptation afin de continuer à accompagner les personnes en situation de prostitution.

Reconfinement : faire face à l’urgence et à la peur

Ce second confinement a obligé l'ensemble du Mouvement du Nid à s'adapter à une hausse toujours plus importante de la précarité chez les personnes...

Un confinement qui aggrave des situations déjà difficiles

La délégation du Doubs du Mouvement du Nid est une de nos plus petites délégations du Mouvement du Nid. Pendant ce reconfinement, elle fait face comme toutes les délégations à des situations d'urgence inédites.

Biden président : quelles conséquences pour les personnes prostituées ?

Aux Etats-Unis, les politiques publiques sur la prostitution -hors traite- sont décidées au niveau de chaque Etat. Que peut -ou pas- changer la présidence Biden-Harris ?

Vous souffrez ? C’est la loi de 2016, bien sûr !

On entend beaucoup des militant·es pour la dépénalisation du proxénétisme et la création d'un "statut pour le travail sexuel", dire en toute occasion que la loi de 2016 est responsable de tous les maux. Vraiment ?

Depuis 2010, on peut parler d’un proxénétisme 2.0

Simon Benard-Courbon, substitut du procureur de la République au Tribunal de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, est depuis janvier 2019 co-référent proxénétisme au parquet des mineurs....

Reconfinement : nous sommes là pour les personnes en situation de prostitution

Communiqué de presse de l'association sur le terrain sur la situation depuis le reconfinement et les demandes en cours auprès des institutions pour qu'elles soient soutenues dans cette période difficile.

Roxane : J’ai tout arrêté. Tout sauf la parole et l’écriture.

J’ai arrêté en août 2019. Ça a duré deux ans. Il fallait que je parle de tout ça. Je crois au témoignage. Dire. Parler. Écrire.
6,151Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner