Bienvenue sur le nouveau site du Mouvement du Nid. Découvrir.

Déclaration de Mayence : l’Etat allemand doit fermer les bordels et respecter la loi...

Au troisième congrès mondial contre l'exploitation sexuelle des femmes et des filles, qui s'est déroulé à  Mayence (Allemagne), du 2 au 5 avril, près de 300 activistes et survivantes de la prostitution, se sont réuni·es pour demander que le modèle abolitionniste soit adopté partout dans le monde. Organisé par CAP international, son association membre Solwodi et A+G (Association de santé), le congrès a fait un focus particulier sur la situation en Allemagne. Une déclaration a été adressée à  la chancelière Angela Merkel et au Parlement pour qu'ils respectent enfin la loi internationale et adoptent le modèle abolitionniste.

Pays-Bas : la jeunesse se rebelle contre la culture prostitutionnelle

L'initiative est sans précédent aux Pays-Bas ! 42.000 jeunes hollandais.e.s ont signé en 2019 une pétition demandant que leur pays adopte le modèle nordique et français en matière de prostitution. Près de vingt ans après la loi qui entendait faire de la prostitution un métier comme un autre, ils et elles exigent que les clients prostitueurs soient pénalisés. Une initiative qui contrarie les adeptes de la prétendue « liberté » de se prostituer mais qui devrait permettre l'ouverture d'un débat au Parlement.

IIIème congrès mondial contre l’exploitation sexuelle des femmes et des filles

Le 3e congrès contre l’exploitation sexuelle des femmes et des filles de la Coalition abolitionniste dont le Mouvement du Nid est membre fondateur, se déroule du 2 au 5 avril à Mayence, en Allemagne. Après Paris en 2014, New Delhi en 2017, les 27 associations de terrain, venues de 18 pays, se retrouveront donc à Mayence pour une rencontre exceptionnelle, avec de nombreuses survivantes.

#NabrogezPas : la grande mobilisation abolitionniste contre la QPC

L'enjeu est de première importance. A quelques jours de la décision du Conseil Constitutionnel qui choisira ou non, le 1er février 2019, d'abroger la pénalisation des « clients », les féministes abolitionnistes se font entendre avec une détermination renouvelée. Tribunes dans la presse, interventions de survivantes, ralliement d'un nombre croissant de personnalités! Face à  la force des arguments, les « Sages » oseront-ils graver dans le marbre le « droit » des hommes à  exploiter sexuellement des femmes quelles qu'en soient les conséquences pour elles et pour la société ?

#metoo : les survivantes de la prostitution prennent la parole

Evénement sans précédent, pur moment d'histoire! Venues d'Afrique du Sud, d'Irlande, du Nigeria, du Congo, de Belgique et de France, des survivantes de la prostitution s'étaient rassemblées le 23 novembre en plein cœur de Paris. A la conjonction de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et du mouvement #Metoo, elles ont saisi l'assistance par la force de leur parole. Après des siècles d'occultation, de complaisance, de grivoiserie, elles dénoncent la violence prostitutionnelle. Une date clé dans l'histoire de l'abolition.

Lancement d’une coalition internationale pour l’abolition de la maternité de substitution (GPA)

Plusieurs initiatives ont eu lieu en France et à  l'international pour demander l'abolition de la maternité de substitution.

Gouvernement, Medicos del Mundo : l’abolition progresse en Espagne

L'Espagne, en pointe sur la lutte contre les violences faites aux femmes, en retard sur l'abolition ? Pas si sùr. Le nouveau gouvernement de Pedro Gonzalez est clairement abolitionniste et s'oppose à  la création d'un syndicat se revendiquant du "travail du sexe". Quant à  l'ONG Medicos del Mundo, le Médecins du monde espagnol, elle ne prend pas la même voie que son homologue en France, avec une campagne "Yo no soy Putero", je ne suis pas "client".

Campagne sur le harcèlement : Lausanne en proie à  ses contradictions

Renvoyer le harcèlement de rue au musée. L'idée, piquante et pleine d'humour, honore la ville de Lausanne (Suisse) qui a inscrit la lutte contre le harcèlement de rue au nombre des priorités fixées dans le cadre de son programme 2016-2021. On s'étonne seulement qu'elle puisse continuer à  défendre la prostitution, et donc les "droits" du "client" prostitueur, sans y voir la moindre contradiction!

Prostitution des enfants : détecter les mineur.e.s en souffrance

Sensibiliser les travailleurs sociaux et les équipes éducatives au risque pré ou prostitutionnel chez les mineurs ; tel était l'objectif de la journée de sensibilisation organisée par l'espace jeunes Anne Frank à  Issy les Moulineaux (92), le 14 novembre 2018, et animée par l'association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE).

« I am Jane Doe » dénonce Backpage

Aux Etats-Unis, un documentaire frappe un grand coup pour dénoncer l'ampleur de l'exploitation sexuelle des adolescentes qui trouve grâce à  Internet et la complicité de certains sites comme Backpage.com son eldorado.
6,151Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner