Bienvenue sur le nouveau site du Mouvement du Nid. Découvrir.

En trois ans, la loi a déjà changé beaucoup de choses!

Trois ans après l’adoption de la loi du 13 avril 2016, deux mois après sa validation définitive par le Conseil constitutionnel, et alors que le Premier Ministre a rappelé l’engagement du Gouvernement dans la lutte contre le système prostitutionnel, les associations agréées par l’Etat pour sa mise en oeuvre se rassemblent pour présenter un bilan d’étape.

Déclaration de Mayence au 3e congrès contre l’exploitation sexuelle des femmes et des filles

A l'occasion du 3e congrès mondial contre l'exploitation sexuelle des femmes et des filles organisé par CAP international, une déclaration solennelle a été adressée aux autorités allemandes pour mettre fin immédiatement à la légalisation de l'exploitation sexuelle des femmes en Allemagne.

La loi abolitionniste confortée, la voie ouverte vers son application pleine et entière

Le Mouvement du Nid, la CLEF et Osez le féminisme !, parties intervenantes dans la procédure, se réjouissent de la décision du Conseil constitutionnel qui, en rejetant la demande d’abrogation de la pénalisation des "clients" prostitueurs le 1er février 2019, confirme définitivement le choix qu’a fait la France en avril 2016 d’une législation abolitionniste dépénalisant les victimes du système prostitutionnel et interdisant l’achat d’actes sexuels.

Trois quarts des Françaises et des Français soutiennent la loi et considèrent la prostitution...

Le Mouvement du Nid se réjouit du fort soutien de la société à la loi de 2016 que montre le sondage Ipsos publié dans...

CP #NAbrogezpas / Le mouvement féministe et pour l’égalité femmes-hommes rassemblé contre l’impunité des...

Au lendemain de la publication dans Le Parisien-Aujourd'hui en France de la lettre ouverte au Premier ministre de 6 ministres et 69 associations, le Mouvement du Nid se réjouit de la mobilisation exceptionnelle de l’ensemble du mouvement féministe et pour l’égalité entre les femmes et les hommes face au risque de consécration par le Conseil constitutionnel d’un droit des hommes à imposer un acte sexuel par la contrainte financière.

Une mobilisation exceptionnelle qui crie haut et fort : #nabrogezpas !

A quelques semaines de l'examen par le Conseil constitutionnel de la Question prioritaire de constitutionnalité sur la pénalisation des "clients", plus de 65 associations lancent une mobilisation exceptionnelle pour dire "n'abrogez pas" ! #Nabrogezpas

Mercy Okotié ne doit pas être expulsée : la loi exige que la France...

Le Mouvement du Nid demande au tribunal administratif de Périgueux d’annuler l’obligation de quitter le territoire français prononcée à l’encontre de Mercy Okotié le 10 novembre dernier. Victime de la traite des êtres humains via des réseaux de prostitution nigériane, elle a réussi à s’extirper du réseau avec l’aide d’une association locale, les Madeleines de Poitiers. Mais, faute de passeport, elle n’a pu obtenir la protection de la France auprès de l’OFPRA.

Procès de Metz : une décision historique en faveur des personnes prostituées montre que...

A la cour d'assises de Moselle, le 16 novembre 2018, deux "clients" de personnes prostituées ont été condamnés pour viols et violences à 12 et 18 ans de prison. A ces peines lourdes, le jury a donné les motivations suivantes : les deux mis en cause ont commis des viols, qualifiés de crimes, sur plusieurs prostituées sur une durée de 2 ans. Ces faits sont constitutifs d'une démarche d'abus de personnes vulnérables, du recours à des personnes se livrant à la prostitution comme on utilise un objet dans le seul but de satisfaire un désir égoïste.
listentosurvivors23nov-rosenhicher-fr.jpg

#metoo et la prostitution : les survivantes prennent la parole

A l’Espace Jean Dame, 17, rue Léopold Bellan, 75 002 PARIS. SPACE international, CAP international, Osez le féminisme organisent le 23 novembre au soir à l'espace Jean Dame à Paris (17, rue Leopold Bellan), un événement exceptionnel où interviendront des survivantes de la prostitution. Rachel Moran, Mickey Meji, Anne Darbes et Rosen Hicher, et d'autres seront présentes pour le premier événement mondial #metoo et prostitution. A leurs côtés, Ashley Judd, actrice américaine, militante féministe pour la justice sociale, autrice, figure de #metoo et co-fondatrice de Time’s Up, les assurera du soutien du mouvement féministe dans leur combat pour mettre fin à cette violence.

QPC : Abroger la pénalisation du client, ce serait favoriser la loi du plus...

Ce lundi 12 novembre, le Conseil d'Etat a décidé de transmettre au Conseil constitutionnel la « QPC » (question prioritaire de constitutionnalité) contre la pénalisation du recours à la prostitution d’autrui déposée par des associations militant pour la libéralisation du commerce du sexe. Dans les médias, les lobbyistes et leur avocat cherchent à faire croire que leur procédure juridique contre la loi de 2016 est motivée par la recherche de la protection des droits fondamentaux (santé, sécurité) des personnes prostituées. Mais « les arguments juridiques qu’ils ont soulevés au Conseil d’Etat sont ceux de la liberté d’entreprendre, et de la disproportion de la peine pour les clients » (qui, rappelons-le, encourent une amende quand jusqu’en 2016 les personnes prostituées encouraient une peine de prison), explique Lorraine Questiaux, chargée de mission juridique du Mouvement du Nid.
5,901Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner