Bienvenue sur le nouveau site du Mouvement du Nid. Découvrir.

Des « clients » d’un garçon prostitué mineur condamnés à un an de prison...

Le Mouvement du Nid se félicite du signal fort envoyé par le tribunal de Bobigny, qui a condamné mercredi 17 juin deux « clients » d'un jeune homme prostitué mineur à un an de prison avec sursis, indiquant que l'impunité n'est plus de mise pour les hommes qui achètent des actes sexuels.

A Lyon, les personnes prostituées ne doivent plus être victimes de politiques répressives de...

Pendant quatre jours mi-juin, des affrontements se sont déroulés dans la rue Hermann-Frenkel dans le quartier de Gerland à Lyon, connu pour être un...

L’IGAS recommande d’appliquer davantage la loi du 13 avril 2016

Le Mouvement du Nid a étudié le rapport interministériel d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 consigné par les trois inspections et salue leurs 28...

En trois ans, la loi a déjà changé beaucoup de choses!

Trois ans après l’adoption de la loi du 13 avril 2016, deux mois après sa validation définitive par le Conseil constitutionnel, et alors que le Premier Ministre a rappelé l’engagement du Gouvernement dans la lutte contre le système prostitutionnel, les associations agréées par l’Etat pour sa mise en oeuvre se rassemblent pour présenter un bilan d’étape.

« Clients » de mineurs, la tentation de la relaxe (màj)

Va-t-on s’arranger, une nouvelle fois, pour ne pas appliquer la loi ou ne l’appliquer qu’à moitié ? Une relaxe partielle a été requise le 8 octobre 2015 contre les 18 « clients » jugés à Bordeaux pour corruption de mineurs et recours à la prostitution d'un mineur de moins de 15 ans ou de plus de 15 ans. La gravité des faits, passible de 3 ans à 7 ans d’emprisonnement, semble peser bien peu face à l’âge apparent des jeunes Bulgares… Le jugement a été mis en délibéré.

Enquête Prostcost : 1.6 milliard d’euros par an, le système prostitutionnel coùte cher à...

L’étude Prost Cost, menée par le Mouvement du Nid et la société Psytel (qui avait précédemment établi le coùt des violences conjugales en France), est la première du genre. Cette étude visait à renverser le mythe d’une prostitution productrice de richesse pour tenter de chiffrer son coùt économique et social pour le pays. Le système prostitutionnel coùterait donc à la France 1,6 milliard d’euros par an, dont une partie de coùts humains importants pour les personnes prostituées. Et une nouvelle fois, des données issues de travaux scientifiques établissent que la prostitution constitue bel et bien une atteinte fondamentale à l’intégrité physique et psychique.

La cruelle chosification des femmes prostituées et des mères porteuses

Pascale Camirand, québécoise, est philosophe et éthicienne. Elle nous offre une recension de l'ouvrage de Kajsa Ekis Ekman intitulé L’être et la marchandise. Prostitution, maternité de substitution et dissociation de soi, dont nous n'avons pas fini de parler...

Vivastreet : le parquet ouvre une information judiciaire pour proxénétisme aggravé

Le parquet de Paris a décidé le 30 mai 2018 d'ouvrir une information judiciaire pour proxénétisme aggravé à  l'encontre du site de petites annonces sur Internet Vivastreet. Le Mouvement du Nid, dont l'enquête Prostcost montrait en 2015 que 62 % des offres de prostitution étaient désormais promues par Internet. , se réjouit que la question soit enfin prise au sérieux, en cohérence avec la loi du 13 avril 2016.

QPC : Abroger la pénalisation du client, ce serait favoriser la loi du plus...

Ce lundi 12 novembre, le Conseil d'Etat a décidé de transmettre au Conseil constitutionnel la « QPC » (question prioritaire de constitutionnalité) contre la pénalisation du recours à la prostitution d’autrui déposée par des associations militant pour la libéralisation du commerce du sexe. Dans les médias, les lobbyistes et leur avocat cherchent à faire croire que leur procédure juridique contre la loi de 2016 est motivée par la recherche de la protection des droits fondamentaux (santé, sécurité) des personnes prostituées. Mais « les arguments juridiques qu’ils ont soulevés au Conseil d’Etat sont ceux de la liberté d’entreprendre, et de la disproportion de la peine pour les clients » (qui, rappelons-le, encourent une amende quand jusqu’en 2016 les personnes prostituées encouraient une peine de prison), explique Lorraine Questiaux, chargée de mission juridique du Mouvement du Nid.

La prostitution prospère à Londres, la politique municipale se cherche une cohérence

Une étude menée à Londres dénonce l'incohérence des politiques menées en matière de prostitution, relevant des disparités d'un quartier à l'autre ! D'autres approches viables existent pourtant, dans un contexte où les frontières se brouillent entre prostitution « de rue » et en bordels, et que les violences perpétrés par les « clients » sont en augmentation... Coup d'oeil sur le quartier de Lambeth, qui mène une expérimentation originale.
5,895Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner