Soutenons la parole des femmes, de toutes les femmes

Occultées, ignorées, rayées de la carte. Pendant des siècles, les femmes ont été privées de parole. Ce n’est qu’au 20e siècle que cette parole a pu commencer à trouver une légitimité grâce au travail acharné des féministes.

#MaintenantVousSavez : écoutez la voix des survivantes

La campagne du collectif Abolition a un fort impact sur Instagram et permet de faire entendre la voix des survivantes de la prostitution, en français et en anglais.

Outiller les professionnel·les face à la prostitution des mineur·es

C’est une demande unanime, rapportée par l’ensemble de nos délégations : les professionnel·les de l’action sociale et les personnels des établissements scolaires se sentent...

Eure-et-Loir : Un temps d’échange qui favorise la solidarité et redonne courage

Bâtir un groupe de parole pour les personnes accompagnées, c’était un projet de longue date pour la délégation de l'Eure-et-Loir. En 2019, il s’est...

Le comité d’éthique retoque « l’assistance sexuelle »

Au moment où des associations de personnes handicapées se livrent en France à un lobbying en faveur de la création de services d’accompagnement sexuel (renforcé par la sortie du film américain The Sessions, le comité national d’éthique fait entendre une voix dissonnante dans son avis publié le 11 mars 2013.

The Sessions

Ce pourrait être une de ces innombrables bluettes produites par Hollywood, avec son lot de larmes, d’humour et de réflexions «profondes» sur le sens de la vie… mais voilà, Mark est un homme handicapé , qui paie les services d’une «assistante sexuelle» et l’avoue cyniquement : je suis fier de moi, je vais obliger une presqu’inconnue à forniquer avec moi .

Portes ouvertes sur maison close

Je suis une pute et fière de l’être. Madame Lisa, qui dirige à Genève le Vénusia, prend soin de se placer du bon côté de la barrière, tellement plus vendeur pour s’attirer les sympathies. Il aurait été plus exact de commencer cet ouvrage de promotion de la prostitution et du proxénétisme par : je suis une patronne de bordel et fière de l’être. La confusion, sciemment entretenue entre la malheureuse prostituée victime du stigmate et la tenancière qui l’exploite, est récurrente. On est supposé n’y voir que du feu.

Hasta la Vista, de la sexualité des hommes en situation de handicap   

On pouvait s'attendre au pire. Avec l'affiche du film, qui réduit une fois de plus le corps d'une femme à une paire de jambes sur talons aiguilles, on se disait que ce film faisait la promotion facile de l'assistanat sexuel pour personnes handicapées, ou l'apologie de la prostitution.

Caroline : Ils utilisent les techniques des gourous : c’est comme une secte

En 2008, la délégation du Mouvement du Nid du Gard a accompagné une jeune femme prostituée dans un réseau sado-masochiste. Ce soutien a été déterminant puisqu’il lui a donné le courage de porter plainte contre son proxénète. Un procès a eu lieu en octobre 2011, qui a mis en lumière les pratiques terrifiantes du milieu du « BDSM »[[Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sado-masochisme.]]. Caroline [[Prénom d'emprunt.]], l’une des victimes, nous a raconté son histoire.

Elles

Dans la pléiade de films récents sur la prostitution, Elles sort du lot. Sa réalisation y est pour beaucoup, frontale, froide sans être clinique. Sa première partie est assez intéressante, la deuxième est plus contestable, retournant à un discours assez convenu, comme pour s’excuser de sa prime audace.
6,471Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner