Bienvenue sur le nouveau site du Mouvement du Nid. Découvrir.

Actus prostitution

Les événements qui ont retenu notre attention, dans tous les domaines liés au système prostitutionnel.

Le Conseil constitutionnel valide la pénalisation des « clients »

Excellente nouvelle pour les abolitionnistes. Ce 1er février 2019, le Conseil Constitutionnel a rendu une décision très attendue. Oui, dépénaliser les personnes prostituées et porter la charge pénale sur les "clients" prostitueurs est bien conforme à  la Constitution. La loi du 13 avril 2016 « visant à  renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à  accompagner les personnes prostituées » se voit ainsi puissamment confortée par les plus hautes instances de l'Etat. Il reste maintenant à  accélérer sa mise en œuvre.

1881 hommes contre la prostitution

Des ringards s’amusent à défendre une cause machiste perdue. Dans le débat en cours sur l’abolition du système prostitueur, quelques hommes médiatisés ont l’indécence de singer le courageux combat des femmes pour le droit d'avorter (1971) en lançant une pétition intitulée Les 343 salauds. Qu'est-ce qui les pousse à faire de l’humour à propos de l'esclavage de millions de femmes, d'hommes et d'enfants ?

1949-2009 : 60 ans d’inaction sur la prostitution

60 ans ont passé depuis l’adoption la Convention des Nations Unies du 2 décembre 1949 pour la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui, texte fondateur qui condamne le proxénétisme au nom des droits humains et fait de la prostitution une atteinte à la dignité. En le signant, les Etats s’engageaient à mettre en œuvre une politique de réinsertion des personnes et l’organisation d’une véritable prévention de la prostitution (convention ratifiée par la France en 1960).

Modèle suédois : au tour de l’Irlande du Nord !

Votée en décembre 2014, la loi interdisant tout achat de « services sexuels » est entrée en vigueur en Irlande du Nord le 1er juin 2015. Son objectif : réduire la traite dont cette demande masculine est un des moteurs alors que, selon l’Immigrant Council of Ireland, la traite des êtres humains (en immense majorité des femmes) aurait augmenté de 50 % l’an dernier.

Femmes en solde en Allemagne, crise oblige !

Payez 70 euros et servez-vous : le buffet, la bière… les femmes, tout est à volonté ! Telle est l'offre alléchante qu'un bordel berlinois propose à ses clients, dans l'espoir d'endiguer la baisse de fréquentation liée à la crise économique.

Allemagne : Réforme de la ProstG ou nouvel aveu d’impuissance ?

La loi ProstG, qui a donné le pouvoir aux tenanciers et proxénètes, semble indéboulonnable. La fuite en avant continue.

Euro 2016 : Stop aux violences machistes, stop à  la prostitution

Du 10 juin au 10 juillet 2016, la France accueille le championnat d'Europe de football. Paris, Marseille, Lille, Bordeaux, Lens, Lyon, Nice, Saint-Denis, Saint-Étienne, Toulouse vont accueillir les matchs mais aussi les joueurs et les supporters. Ce 21 avril, le Haut Conseil à  l'Egalité entre les Femmes et les Hommes prend donc les devants.

Meurtres de personnes prostituées, le procès emblématique de Patrick Salameh

Les personnes prostituées paient un tribut particulièrement lourd en matière de violences, de viols et de meurtres. La terrifiante affaire Salameh en est l’illustration brutale. Suite à la disparition de trois femmes prostituées en 2008 à Marseille, le procès de cet ancien braqueur s’est ouvert le 17 mars 2014 à la Cour d’Assises d’Aix-en-Provence.

Le Lobby européen des femmes entre en campagne contre le système prostitutionnel

Le 17 juin 2011, le "Lobby", institution européenne rassemblant plus de deux mille organisations travaillant en faveur des droits des femmes, donnait le coup d'envoi à sa campagne "Prostitution, changeons de point de vue". Dynamisée par un clip vidéo volontairement brutal, cette campagne entend modifier la perception de la prostitution communément partagée tant par les citoyenNEs que par les gouvernements.

Au Luxembourg, des avancées !

Mi abolitionniste mi réglementariste, donc mi chèvre mi chou, le Luxembourg évolue. Aides à  la sortie de prostitution, sanctions pour le client, renforcement de la lutte contre le proxénétisme! La couleur abolitionniste se renforce mais le pays n'ose pas tirer toutes les conséquences de ses réflexions.
5,895Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner