Le poids des mots, le choc de l’idéologie

Les mots ont toujours été une arme politique de premier plan. Pour formater la pensée, rien de tel qu’une manipulation du vocabulaire. La lecture d’un petit livre de Eric Hazan, LQR, la propagande du quotidien, nous a inspiré quelques réflexions sur la manière dont la pensée sur la prostitution est elle aussi orientée sous l’influence d’un nouveau vocabulaire à connotation purement économique…

Malaise dans la sexualité. Le piège de la pornographie

Michela Marzano analyse les conséquences de l’envahissement pornographique. Non seulement il contribue à modeler les relations entre les hommes et les femmes, à glorifier le sadisme, mais il impose surtout un retour à l’ordre ancien.

Nicole Borvo, parlementaire

Il faut sensibiliser les gens, se battre pour l'éducation et l'information face à tous les faux défenseurs de la « liberté ».

Du sexe et des images : quel discours dans les medias ?

Retour sur le reportage d'Envoyé Spécial du 18 mai 2006, consacré aux bordels allemands au moment du Mondial 2006.

Numéro 152 / janvier – mars 2006

- Éditorial Violences policières : quand prendra fin la loi du silence ? - Témoignage Paolo Me faire payer ? Je n'aimerais pas le refaire mais j'en serais...

Loi finlandaise ou casse-tête chinois ?

Si le projet initial était d’adopter une loi semblable à celle de la Suède, qui pénalise depuis 1999 tout acheteur de services sexuels, les députés ont fait marche arrière.
2006 Hongrie - affiche prostitueurs

Hongrie : une campagne d’affichage qui fait mouche

À son tour, la Hongrie lance une campagne de prévention destinée aux "clients".

Libre ou forcée ? Cocher la case correspondante !

En marge du Mondial de football 2006 et de la préparation par les proxénètes du "marché" de la prostitution appelé à exploser en cette occasion festive, le Conseil national des femmes, fédération d'associations féminines, a lancé en Allemagne la campagne "Carton rouge pour la prostitution forcée", relayée par la Commission des droits de la femme du Parlement Européen.

Maisons closes, pourquoi nous disons non!

Santé, hygiène, protection contre les violences : de nombreux Français en sont sùrs, avec la réouverture des “maisons”, on tiendrait la solution. Il est frappant de constater que les arguments invoqués pour justifier la réouverture ont tous fait la preuve de leur échec. Passons-les en revue...

Une future loi exemplaire?

La proposition de loi, qui prend en compte les trois acteurs du système prostitutionnel - "clients", proxénètes et personnes prostituées -, souligne la nécessité de s'attaquer "aux causes profondes de la prostitution" et met l'accent sur "la prévention, l'information, la dissuasion, la responsabilisation et la réinsertion".
6,542Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner