31 mai : Marx était-il abolitonniste ?

"Marx et la prostitution : était-il abolitionniste" Rendez-vous le 31 mai à 18h pour répondre à la question avec Saliha Boussedra, docteure en philosophie

Appel aux dons : votre soutien est vital !

Depuis un an maintenant, les personnes prostituées sont durement touchées par la crise sanitaire et sociale et par les confinements successifs. Leur extrême précarité s’en est...

« Je suis Stéphanie, Clarissa n’existe plus »

En l’espace d’un an, Stéphanie a soulevé des montagnes. Si elle a accepté de nous livrer la « saison 2 » de son témoignage, c’est pour dire à d’autres, haut et fort, que c’est possible...

Prostitution et Société n°208 : 5 ans après, pour une phase 2 de la...

Pour s'abonner, c'est seulement 25 euros pour 4 numéros -> cliquez ici  Edito Cinq ans après, il est temps d'aller plus loin ! Le 13 avril 2016,...

5 ans après la loi du 13 avril 2016, il est temps d’aller...

Editorial du n°208 de Prostitution et Société, par Claire Quidet, présidente du Mouvement du Nid. Le 13 avril 2016, la loi visant à renforcer la...

Une tribune dans Le Monde pour accélérer la mise en oeuvre de la loi

Une cinquantaine de personnalités politiques, associatives, et de divers champs de la société civile ont publié dans Le Monde.fr le 13 avril une tribune...

Elisabeth Moreno : « Toutes les personnes prostituées qui le souhaitent doivent avoir accès...

À l’occasion des 5 ans de la loi du 13 avril 2016, Elisabeth Moreno, ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes,...

La loi prostitution doit être appliquée d’urgence, partout !

5 ans après l’entrée en vigueur de la loi prostitution, FACT-S demande d’urgence qu’elle soit mise en œuvre pleinement avec des moyens à la hauteur de son objectif : diminuer le nombre de victimes de la prostitution et approcher de l’égalité entre les femmes et les hommes. 

5 ans après, on veut une phase 2 de la loi !

5 ans après son entrée en vigueur, la loi du 13 avril a prouvé qu'elle était un bon outil pour changer le regard de...

Le devoir conjugal réhabilité par les juges ?

une femme a été amenée à déposer un recours contre la France devant la Cour européenne des droits de l’homme pour ingérence dans la vie privée et atteinte à l’intégrité physique.
6,478Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner